Ecoutez Radio Sputnik
    Nicolas Maduro

    Second mandat de Maduro: Caracas promet une réponse ferme aux pressions extérieures

    © Sputnik . Sergueï Gouneev
    International
    URL courte
    Tentative de coup d'État au Venezuela (152)
    7281

    Bien que largement contestée, l'investiture du Président vénézuélien Nicolas Maduro pour un second mandat à l’issue de sa victoire à l’élection présidentielle constitue un événement historique qui s’est tenu en dépit de pressions extérieures inédites sur Caracas, a indiqué à Sputnik Carlos Rafael Faria Tortosa, ambassadeur du Venezuela à Moscou.

    Les États-Unis et leurs alliés n'ont pas épargné leurs efforts pour persuader les Vénézuéliens de renoncer au soutien du modèle proposé par Hugo Chavez et poursuivi après sa mort par Nicolas Maduro, mais en vain, a déclaré à Sputnik l'ambassadeur du Venezuela en Russie, Carlos Rafael Faria Tortosa.

    «Quant à la position de certains États et organisations refusant de reconnaître la légitimité du Président Maduro, c'est une ingérence grossière dans les affaires intérieures du Venezuela et un manque de respect pour l'expression de la volonté du peuple», a poursuivi l'interlocuteur de l'agence.

    Et de prévenir que Caracas ne la laisserait pas sans réponse.

    «Elle [cette réponse, ndlr] sera sévère, mais strictement dans le cadre du droit international. Nous ne sommes pas contre la critique à notre endroit, mais elle doit prendre des formes civilisées, s'exprimer notamment par un dialogue au lieu de manifester un irrespect ouvert par rapport à notre pays», a indiqué le diplomate.

    Selon ce dernier, les pressions sur le Venezuela vont se poursuivre.

    «Sans nous bercer d'illusions, nous ferons tout pour relever les principaux défis. Le Président Maduro a déjà défini les priorités de son nouveau mandat. Il se concentrera sur les efforts à faire pour surmonter les problèmes économiques et consolider la paix au Venezuela», a résumé l'interlocuteur de Sputnik.

    Considéré comme illégitime par Washington, l'Union européenne et nombre de dirigeants étrangers, Nicolas Maduro a toutefois prêté serment jeudi avant d'entamer son second mandat présidentiel de six ans.

    Dossier:
    Tentative de coup d'État au Venezuela (152)

    Lire aussi:

    «Je ne lâcherai rien»: Nicolle répond aux menaces de poursuites de Castaner
    La France tacle durement les États-Unis sur l’Otan et les F-35
    Poutine pose en ukrainien une question piquante aux autorités de Kiev
    Tags:
    mandat présidentiel, prestation de serment, pressions, investiture, Union européenne (UE), Sputnik, Carlos Rafael Faria Tortosa, Nicolas Maduro, États-Unis, Caracas, Venezuela
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik