International
URL courte
1141
S'abonner

Après la réouverture de la représentation diplomatique émiratie à Damas et des informations sur le projet de réadmission de la Syrie au sein de la Ligue arabe, Syrian Air a annoncé que trois pays du Golfe envisageaient de réaliser des vols directs à destination de la capitale syrienne.

Des compagnies aériennes des Émirats arabes unis, d’Oman ainsi que du Bahreïn s’apprêtent à reprendre des vols réguliers directs avec Damas, a déclaré Chafa al-Nouri, directrice de la compagnie Syrian Air gérant l’aéroport international de la capitale syrienne.

«Une délégation de la compagnie Oman Air a visité jeudi l’aéroport international de Damas et a pris connaissance de son état technique à titre de préparation à la reprise des vols à destination de la capitale syrienne», a-t-elle déclaré, citée par l’agence Sana.

Selon l’interlocutrice de l’agence, une demande de visite de contrôle similaire avait été avancée par Gulf Air et Etihad Airways, soulignant que cela s’inscrivait également dans le projet de reprise des vols.

Damas
© Sputnik . Dmitry Vinogradov
À présent, les Émirats arabes unis ne sont reliés à Damas que par Syrian Air et la compagnie privée Cham Wings Airlines. Cette compagnie effectue en outre des vols à destination du Bahreïn. Quant à Oman, les pays ne sont pas reliés pour le moment par des vols directs.

Pour rappel, en décembre, les Émirats arabes unis ont rouvert leur représentation diplomatique à Damas et ce après six ans de retrait de leurs diplomates de ce pays. Le Bahreïn et le Koweït pourraient suivre leur exemple.

Lire aussi:

Décès d'Olivier Dassault dans le crash de son hélicoptère
Attaque au couteau en pleine journée en Corse, plusieurs blessés
Plusieurs explosions en Guinée équatoriale font des centaines de blessés et de nombreux morts – images
La SNCF appelle la police pour neutraliser une bande de jeunes agressant les passagers d’un RER
Tags:
vols, aéroport, Gulf Air, Cham Wings, Oman Air, Syrian Air, Etihad Airways, SANA, Oman, Bahreïn, Damas, Émirats Arabes Unis, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook