Ecoutez Radio Sputnik
    Al-Tanf, base militaire des États-Unis en Syrie

    Quel serait l’«objectif ambitieux» des USA en Syrie une fois leurs troupes retirées?

    © AP Photo / Hammurabi's Justice News
    International
    URL courte
    9134

    Bien que les États-Unis retirent leurs troupes de Syrie, ceci n’était qu’un changement tactique, a déclaré le secrétaire d’État américain Mike Pompeo.

    Lors d'une conférence de presse à Abou Dabi, le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo a nommé l'objectif essentiel du pays en Syrie.

    Il a déclaré que les États-Unis voulaient se débarrasser de la présence iranienne en Syrie:

    «C'est un objectif ambitieux. Mais il est le nôtre. C'est notre mission. Les méthodes que nous utiliserons sont différentes. Le fait que deux milliers de militaires en uniforme quitteront la Syrie est un changement tactique. Cela ne change pas de manière significative notre capacité à continuer à mener les actions militaires dont nous avons besoin», a fait savoir Pompeo.

    D'après lui, les États-Unis veulent que «l'Iran se conduise comme un pays normal».

    Le 19 décembre, Donald Trump avait annoncé que les États-Unis avaient écrasé Daech* en Syrie, précisant que la lutte contre le groupe terroriste était la seule raison de la présence militaire américaine dans le pays.

    Le secrétaire américain à la Défense, James Mattis, a rapidement présenté sa démission et publié une lettre évoquant ses divergences avec Donald Trump sur des questions clés. Ensuite, la Maison-Blanche a publié un communiqué déclarant que les États-Unis avaient commencé à retirer leurs militaires de Syrie.

    Plus tard, la porte-parole de la Maison-Blanche, Sarah Sanders, a déclaré que les États-Unis avaient commencé à retirer leurs troupes de Syrie, mais que cela ne voulait pas dire la fin de la coalition.

    *Organisation terroriste interdite en Russie

    Lire aussi:

    Les derniers mots des pilotes du Boeing 737 MAX de Lion Air révélés par les boîtes noires
    Brigitte Macron déclare forfait après des huées et des sifflets au stade de Reims (vidéo)
    Le dernier cri de désespoir du copilote du crash du Boeing de Lion Air
    Tags:
    troupes, Mike Pompeo, Abou Dhabi, Syrie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik