International
URL courte
17028
S'abonner

Dès le début de ce semestre, les étudiants de l’université de Georgetown peuvent choisir le cours sur «la guerre hybride russe». Dans le cadre de cette formation, ils apprendront à «identifier» et à «prévenir» les stratagèmes du Kremlin.

L'université de Georgetown a ajouté le cours intitulé «La guerre hybride russe» à son programme des formations, selon le site de l'établissement.

«Ce cours traitera de la doctrine et l'idéologie russes qui sont à l'origine du soulèvement impérialiste mondial du Kremlin», peut-on lire dans la description du programme.

Dans le cadre de cette formation, les étudiants pourront prendre connaissance des exemples de la «guerre hybride», dont «une cyberattaque contre l'Estonie en 2007» et «l'invasion de la Géorgie en 2008». Cette unité d'enseignement vise également à apprendre aux étudiants à «identifier» et à «prévenir la guerre de l'ombre du Kremlin».

L'enseignant en charge de ce cours est Molly McKew, «experte en guerre informatique», qui a écrit sur son compte Twitter en janvier 2018 que la doctrine nucléaire de la Russie autorisait des attaques nucléaires contre sa propre population, ce qui ne correspond pas à la réalité.

​Elle a annoncé avoir commencé le 9 janvier ce cours lors duquel elle entend «tourmenter» les étudiants sur «la guerre hybride russe».

Lire aussi:

Deux bus attaqués par une trentaine de délinquants près de Conflans après la mort d’un homme abattu par la police
Des policiers déjouent in extremis une embuscade qui leur a été tendue à Grenoble
Trump claque la porte d'une interview télévisée, dénonçant le ton des questions - vidéo
«Pas que ça à faire»: un policier traîné sur plusieurs mètres par un automobiliste à Agen
Tags:
guerre hybride, Université de Georgetown, Kremlin, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook