International
URL courte
169
S'abonner

Critiquant fréquemment le Président états-unien, Robert De Niro a confié au journal allemand Bild am Sonntag qu’il n’accepterait «jamais d’interpréter» au cinéma le rôle de Donald Trump, car il devait avoir «une certaine empathie» pour chaque personnage qu’il jouait, mais qu’il n’arrivait pas à la trouver dans ce cas.

L'acteur américain Robert De Niro, dans une interview accordée au journal allemand Bild am Sonntag, a déclaré qu'il n'interprèterait jamais le rôle de Donald Trump, car il n'avait aucune sympathie envers le résident actuel de la Maison-Blanche.

Comme l'a confié l'artiste, il a «une certaine empathie» pour chaque personnage qu'il incarne. Mais dans le cas du Président américain, l'acteur ne peut rien trouver en lui qui puisse lui donner un sentiment d'empathie.

«Dans le cas de Trump, chaque jour j'essaie encore de trouver au moins un soupçon de quelque chose qui me rende empathique. Je n'y arrive pas, c'est impossible. Trump était et reste profondément désagréable pour moi», a déclaré M.De Niro, soulignant que si on lui proposait de jouer le rôle de Trump, il ne dirait jamais oui.

L'acteur a déclaré au journal qu'il considérait Donald Trump comme «horrible sans excuse». Selon M.De Niro, Trump représente une «menace claire» pour les États-Unis et pour la démocratie.

Critiquant fréquemment le Président états-unien, Robert de Niro n'a pas pu se contenir lors de la cérémonie de remise des Tony Awards au mois de juin 2018. Cette fois-ci, l'acteur avait proféré des insultes à l'encontre de Donald Trump sur la scène du Radio City Music Hall de New York.

«Je ne dirai qu'une chose, f*ck Trump», avait sèchement déclaré l'acteur américain sous les vivats de la salle.

À son tour, le Président américain a promptement réagi via Twitter à cette incartade de Robert De Niro à son encontre, disant que ce dernier était apparemment groggy et ne comprenait rien à l'économie.

Lire aussi:

Reconnu coupable de corruption, Sarkozy écope de trois ans de prison, dont un ferme
Le Kremlin répond à Biden sur l’«annexion de la Crimée»
Suspecté d’avoir tenté de tuer sa compagne, il s’engage dans une course-poursuite avec les forces de l’ordre
Opération de police au siège du FC Barcelone, le président Bartomeu arrêté
Tags:
cinéma, respect, rôle, Donald Trump, Robert de Niro, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook