International
URL courte
4340
S'abonner

La police militaire russe qui continue de patrouiller dans la région de Manbij, dans le nord-est de la province d’Alep, a escorté un fret humanitaire livré aux habitants, selon le porte-parole du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, Alekseï Denkine.

La police militaire russe, déployée dans la région de Manbij, dans le nord-est syrien à la frontière turque, a escorté un convoi humanitaire destiné aux habitants de la région, a annoncé Alekseï Denkine, porte-parole du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.

Le fret humanitaire comprend des fournitures scolaires et 500 lots alimentaires contenant du riz, du sucre, de la farine et des conserves.

«Aujourd'hui nous sommes arrivés dans le district d'Adjami [dans la région de Manbij, ndlr] placé sous le contrôle de la police militaire russe. C'est notre première action humanitaire dans la région. Nous avons distribué 420 cartables et 140 kg de pains d'épice dans une école et 500 lots alimentaires dans une localité où l'administration locale nous a aidé à choisir les plus nécessiteux», a-t-il relaté.

Selon le porte-parole, les militaires russes se proposent de poursuivre des actions humanitaires dans des villages et localités de Manbij.

Fin décembre, les forces gouvernementales syriennes ont organisé leurs postes dans la région de Manbij d'où elles surveillent les frontières extérieures tandis que la police militaire russe s'occupe de la sécurité à l'intérieur de cette région, qui se trouvait pendant près de deux ans sous le contrôle des unités kurdes.

Lire aussi:

Francis Lalanne choque en liant le malaise cardiaque d’Eriksen au vaccin anti-Covid
Le geste désespéré d’un Algérien en situation irrégulière qui voulait quitter la France
Le général Lecointre quitte son poste au commandement des armées
Le nouveau gouvernement israélien approuvé par la Knesset, Netanyahou écarté du pouvoir
Tags:
police militaire, aide humanitaire, Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, Minbej, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook