Ecoutez Radio Sputnik
    Nord Stream 2

    Nord Stream 2: Berlin voit dans les menaces de l’ambassadeur US une «provocation»

    © Sputnik . Sergey Guneev
    International
    URL courte
    Gazoduc Nord Stream 2 (176)
    9291

    La diplomatie allemande a conseillé aux entreprises impliquées dans le projet Nord Stream 2 de ne pas réagir aux «provocations» de l’ambassadeur des États-Unis, qui les menace de sanctions.

    Le ministère allemand des Affaires étrangères a considéré comme une provocation les lettres que l'ambassadeur des États-Unis en Allemagne, Richard Grenell, a adressées aux entreprises participant au projet de gazoduc Nord Stream 2, les menaçant de sanctions, relate le quotidien Handelsblatt.

    M.Grenell avait en effet émis des menaces à l'encontre de sociétés allemandes impliquées dans le projet Nord Stream 2, rappelant le risque de sanctions qu'encouraient ces dernières. Un porte-parole de l'ambassadeur avait expliqué que cela ne devait pas être perçu comme une menace mais juste comme un «message clair» de Washington.

    Selon le Handelsblatt, les entreprises se sont adressées pour consultation au ministère allemand des Affaires étrangères, qui leur a recommandé de ne pas répondre à ces menaces.

    Der Spiegel rapporte que la chancellerie et la diplomatie allemandes devraient examiner lundi la façon de réagir à ces «provocations» de Richard Grenell.

    Heiko Maas, le ministre des Affaires étrangères, a critiqué les menaces de sanctions américaines en déclarant que «la politique énergétique européenne devrait être décidée en Europe, pas aux États-Unis».

    Le projet Nord Stream 2 est réalisé par Gazprom en coopération avec les entreprises européennes Engie, OMV, Shell, Uniper et Wintershall. Le gazoduc reliant la Russie à l'Allemagne via la mer Baltique devrait être mis en service d'ici à la fin 2019. Les États-Unis s'opposent énergiquement à ce projet.

    Dossier:
    Gazoduc Nord Stream 2 (176)

    Lire aussi:

    Un homme armé d’un couteau commet une agression à Villejuif, il aurait crié «Allahu Akbar»
    Madonna et les candidats islandais sortent un drapeau palestinien lors de l’Eurovision en Israël (images)
    Une explosion vise un car de touristes près des pyramides en Égypte (photos)
    Tags:
    énergie, gazoduc, gaz, sanctions, Nord Stream 2, Richard Grenell, États-Unis, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik