International
URL courte
0 43
S'abonner

La Libye a décidé de ne pas participer au sommet économique arabe programmé pour le 20 janvier à Beyrouth suite aux atteintes à son drapeau menées par des partisans d'un puissant mouvement libanais.

Des inconnus s'en sont pris dans la nuit de dimanche à lundi à l'ambassade du Liban à Tripoli, en Libye, après des atteintes au drapeau libyen menées par des partisans du mouvement Amal, dirigé par le président du parlement libanais Nabih Berri.

Des photos montrant la plaque de l'ambassade foulée aux pieds ont été diffusées dans des médias locaux, ainsi que sur les réseaux sociaux. L'ambassadeur du Liban à Tripoli, Mohammad Sakiné, a confirmé ces informations.

Dans le contexte des tensions diplomatiques, la Libye a refusé de participer au sommet économique de la Ligue arabe programmé pour le 20 janvier à Beyrouth. Cette décision est intervenue après que des militants d'Amal ont remplacé le drapeau libyen installé sur le site qui accueillera le sommet par un drapeau de leur formation.

Les responsables d'Amal, mouvement chiite fondé en 1975 par l'imam Moussa Sadr, accusent la Libye de ne pas fournir d'éclaircissements sur la disparition de son fondateur lors d'une visite à Tripoli en 1978. Le Conseil supérieur chiite libanais avait auparavant condamné l'invitation de la Libye au sommet économique de Beyrouth.

Lire aussi:

Deux policiers US poussent un homme de 75 ans qui finit en sang sur le trottoir – vidéo choc
Trois des quatre auteurs de l'étude du Lancet sur l’hydroxychloroquine se rétractent
Juan Guaido réfugié dans la résidence de France à Caracas? Paris répond
Linda Kebbab, policière insultée: «je ne suis pas une indigène, je suis Française!»
Tags:
sommet, diplomatie, tensions, ambassade, drapeau, Ligue arabe, Amal (mouvement chiite libanais), Moussa Sadr, Beyrouth, Tripoli (Libye), Liban, Libye
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook