Ecoutez Radio Sputnik
    Le Shenyang J-31

    À quelle fin la Chine aurait-elle copié le F-35 américain?

    © AP Photo / Xinhua, Liu Dawei
    International
    URL courte
    23411

    Le nouveau chasseur chinois Shenyang J-31 serait une copie du F-35 Lightning II américain. Selon des experts, les Chinois ne se sont pas fixés pour objectif de reproduire les technologies de furtivité de l’original, mais de construire son clone bon marché pour le vendre à des pays ne pouvant se permettre l’achat du F-35.

    Ces experts doutent que toutes les technologies aient été correctement reproduites sur le chasseur chinois de cinquième génération, Shenyang J-31, qui serait une copie du F-35 Lightning II américain. Ils reconnaissent cependant qu'un tel objectif n'a pas été fixé.

    L'essentiel pour les Chinois consistait à construire une copie bon marché du chasseur américain afin de la vendre aux pays qui ne pouvaient pas se permettre l'achat d'avions américains, pour des raisons politiques ou financières, ajoutent-ils.

    Selon Popular Mechanics, l'unique différence entre le Shenyang et le Lightning II est dans le fait que le premier a deux moteurs au lieu d'un seul chez l'original.

    Le média rappelle qu'en 2016, un Américain d'origine chinoise avait été condamné pour espionnage. Il aidait un groupe de hackers chinois à pirater les serveurs de Lockheed Martin afin de dérober d'importantes informations secrètes sur le F-35.

    Cette histoire est la répétition de celle du premier chasseur chinois de cinquième génération Chengdu J-20, à la seule différence que deux avions américains, le F-22 et le F-35, ainsi que le projet soviétique du MiG-1.44 avaient servi de prototypes.

    Des experts états-uniens estiment qu'en copiant les technologies de furtivité, les ingénieurs chinois n'ont pas bien compris comment elles fonctionnaient. Néanmoins les États-Unis prennent les nouveaux appareils chinois très au sérieux.

    Selon leurs experts, le J-20 ne sera pas utilisé pour s'assurer la suprématie dans les airs. Pour ce faire, l'armée chinoise dispose du J-11, une copie du Su-27 soviétique qui a déjà fait ses preuves. Sa mission consistera à utiliser des missiles air-air de longue portée pour détruire les ravitailleurs et les systèmes de détection et de commandement aéroportés qui constituent une des composantes les plus vulnérables de l'aviation américaine.

    Lire aussi:

    La France tacle durement les États-Unis sur l’Otan et les F-35
    Ils se battent à bord d’un avion Ryanair à cause d’une femme aux pieds nus (vidéo)
    Une Française noire expulsée d'un restaurant en Turquie à cause de son «odeur» (vidéo)
    Tags:
    Shenyang J-31, Chengdu J-20, F-35 Lightning II, États-Unis, Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik