Ecoutez Radio Sputnik
    Produits alimentaires

    Le ministère algérien du Commerce dément la vente de produits cancérigènes

    © Sputnik . Alexander Utkin
    International
    URL courte
    3103

    L’instruction diffusée par la Direction de la santé de la wilaya de Djelfa quant au risque de vente de produits cancérigènes sur le marché algérien est une fausse alerte, selon la déclaration, ce mardi 15 janvier, du directeur chargé de la qualité et de la répression des fraudes au ministère algérien du Commerce.

    Le ministère algérien du Commerce a réagi, ce mardi 15 janvier, à l'alerte diffusée par la Direction de la santé et de la population de la wilaya (région) de Djelfa, dans le sud du pays, mettant en garde les établissements hospitaliers et de santé de proximité contre une éventuelle importation de produits cancérigènes. Lors d'une intervention sur la chaîne de télévision privée Ennahar TV, Abderrahmane Benhazil, le directeur chargé de la qualité et de la répression des fraudes au ministère du Commerce a affirmé qu'aucun «produit cancérigène n'est signalé» dans le pays.

    «Les produits cités [dans l'instruction de la Direction de la santé de la wilaya de Djelfa, ndlr] ne sont même pas importés», a-t-il déclaré. «Tous les composants qui entrent dans la fabrication de produits alimentaires sont contrôlés et ne constituent donc aucun danger pour la santé du citoyen», a-t-il encore soutenu.

    Dans l'alerte diffusée le 6 janvier par la Direction de la santé et de la population de la wilaya de Djelfa et dont le site d'information ALG 24 a eu une copie, il est indiqué que «sur informations obtenues auprès des services de sûreté de la wilaya, un médecin tunisien […], conseiller à l'OMS, a mis en garde contre des produits alimentaires contenant des composants cancérigènes qui détruisent les cellules immunitaires […] que certains commerçants envisagent d'introduire dans les pays d'Afrique du Nord dont
    l'Algérie et la Tunisie».

    Il s'agit de produits importés, notamment des jus, biscuits et laits, contenant les additifs F211, E330, E171, E102, E307, E339 et E325 considérés comme cancérigènes. Les produits signalés sont les jus des marques Delta, Maza, Moneech, SUN UP, Freshy et Super Squash. Les chips de la marque Batal, le biscuit Custard Cream et le lait de la marque Luna ont été également signalés.

    La Direction de la santé de Djelfa a appelé l'ensemble des établissements de santé de la wilaya à mener une campagne de sensibilisation auprès de la population.

    Lire aussi:

    Ce successeur franco-hispano-allemand du Rafale a été dévoilé au Salon du Bourget (images)
    Attaque contre la Russie: le New York Times met en garde Trump après ses accusations de «haute trahison»
    Les États-Unis envisagent officiellement le recours à la force militaire contre l’Iran
    Tags:
    cancer, produits alimentaires, mise en vente, ventes, OMS, Algérie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik