Ecoutez Radio Sputnik
    Les avions de la coalition internationale, image d'illustration

    Deir ez-Zor: 20 civils tués dans une frappe de la coalition internationale, selon la TV

    © REUTERS / USAF/Staff Sgt. Shawn Nickel/handout via Reuters
    International
    URL courte
    13229
    S'abonner

    Une frappe de la coalition internationale sur un village du gouvernorat de Deir ez-Zor a fait 20 morts parmi la population civile, a annoncé la télévision d'État syrienne.

    La télévision syrienne fait état de 20 morts parmi les civils dans une frappe réalisée par la coalition internationale sur le village de Baghouz Tahtan, dans le gouvernorat de Deir ez-Zor.

    «Environ 20 civils ont trouvé la mort, plusieurs autres ont été blessés, dont des femmes et des enfants, dans une frappe aérienne effectuée par la coalition internationale sur Baghouz Tahtan, à l'est de Deir ez-Zor», a fait savoir la chaîne de télévision d'État Ikhbariya citant des sources locales.

    Le 4 janvier, l'agence Sana avait annoncé que la coalition internationale dirigée par les États-Unis avait réalisé un raid dans le gouvernorat de Deir ez-Zor. Il avait fait 10 morts parmi les habitants de la localité d'al-Kichkiya, dont quatre enfants. Le 3 décembre 2018, la chaîne d'État Ikhbariya avait rapporté que des frappes de cette même coalition visant le village d'al-Chaafa avaient emporté les vies de 11 membres d'une même famille.

    Les médias syriens font presque quotidiennement état de civils tués ou blessés dans les frappes de la coalition internationale dans le gouvernorat de Deir ez-Zor. Ils signalent également que la coalition sous commandement américain a utilisé à plusieurs reprises du phosphore blanc dans ses bombardements.

    Les autorités syriennes ont alors appelé les Nations unies à prendre des mesures appropriées contre les responsables et à faire cesser la présence illégale de la coalition en Syrie.

    Tags:
    morts, coalition, Deir ez-Zor, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik