Ecoutez Radio Sputnik
    Soldats US, image d'illustration

    Moscou: le rapport US sur la DCA, «feu vert» au déploiement d’armes dans l’espace

    © AFP 2019 Wojtek Radwanski
    International
    URL courte
    18245

    La diplomatie russe a réagi aux nouvelles «inquiétantes» provenant d’outre-Atlantique et portant sur les projets américains de développement du segment spatial de la DCA. À Moscou, on juge que cela pourrait avoir des conséquences des plus négatives pour la sécurité et la stabilité internationale.

    Le rapport sur la défense antimissile publié jeudi par le Pentagone ouvre de fait la porte au déploiement de moyens d’attaque dans l’espace, considère-t-on au ministère russe des Affaires étrangères. 

    «Les clauses portant sur les projets de développement du segment spatial de la DCA américaine ne peuvent que susciter l’inquiétude. Outre l’amélioration constante des capteurs déployés en orbite, le rapport donne de fait le "feu vert" à la perspective de déploiement dans l’espace de moyens de frappe antimissile destinés à éliminer différents types de missiles en phase d'accélération», précise le Département de l’information et de la presse du ministère dans un commentaire. 

    Et d’ajouter que la mise en place de ces projets «mènera inévitablement au lancement d’une course aux armements dans l’espace, ce qui aura des conséquences des plus négatives pour la sécurité et la stabilité internationale».

    «On voudrait appeler l’administration américaine à s'assagir et à renoncer à ses tentatives si irresponsables pour relancer à un niveau plus élevé du point de vue technologique le programme de «guerre des étoiles» de Reagan», est-il encore indiqué. 

    Le Pentagone a publié son troisième rapport sur la politique de la défense antiaérienne nationale depuis 1999. En le présentant, le Président américain a annoncé qu’il ouvrait une «nouvelle ère» dans le domaine de l’ABM. Le vice-ministre américain de la Défense, Michael Griffin, a pour sa part fait savoir que le Département militaire réviserait la possibilité de systèmes d’interception de missiles dans l’espace et que des systèmes d’interception de missiles balistiques en toute phase de trajectoire seront développés.  

    Lire aussi:

    Les USA donneraient 15 jours à la Turquie pour renoncer aux S-400 russes
    Une instagrameuse a abîmé à coups de marteau une statue vieille de 200 ans pour impressionner ses abonnés (vidéo)
    GNL américain: la Chine annonce la sentence
    Tags:
    course aux armements, danger, risques, bouclier antimissile, espace, ministère russe des Affaires étrangères, Pentagone, Russie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik