Ecoutez Radio Sputnik
    Un avion

    Après un incident «grave» en décembre, un Airbus de Brussels Airlines de nouveau en panne

    © AP Photo / David Goldman
    International
    URL courte
    315
    S'abonner

    Un avion de Brussels Airlines reliant les capitales belge et rwandaise est retourné à l’aéroport de Bruxelles suite à «une anomalie informatique», informe la porte-parole de la compagnie aérienne. En décembre, le même appareil avait rencontré des problèmes de moteur.

    Un vol de Brussels Airlines reliant Bruxelles à la capitale du Rwanda, Kigali, a été interrompu par «une anomalie informatique», a fait savoir la porte-parole de la compagnie aérienne Maaike Andries, citée par Le Soir. Ce vol était effectué par l'Airbus A330-200 qui avait déjà rencontré des problèmes de moteur le mois dernier. 182 passagers se trouvaient à bord.

    «L'un des ordinateurs affichait un signal d'erreur […] Il y a plusieurs systèmes informatiques et le signal d'erreur n'apparaissait que sur un seul ordinateur», a-t-elle précisé.

    Selon Mme Andries, à «aucun moment la sécurité des passagers n'a été mise en danger ». Elle a également assuré que cet incident n'est « en rien lié au problème de kérosène contaminé » survenu en décembre.

    Suite à cet incident, l'avion a fait demi-tour à hauteur de l'Autriche pour atterrir à l'aéroport de Bruxelles.

    Le 11 décembre, un accident qualifié de «grave» par le Bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA) pour la Sécurité de l'aviation civile française s'est produit à bord du même avion long-courrier de la compagnie aérienne belge. Alors que l'appareil était en vol, l'un de ses moteurs s'est brusquement arrêté. Les membres d'équipage ont donc envoyé un signal de détresse mais ont finalement réussi à relancer le moteur.

    Lorsque l'Airbus s'est approché de l'aéroport de Bruxelles, son second moteur s'est arrêté à plusieurs reprises. Il s'est finalement remis en marche automatiquement et l'avion a pu atterrir normalement.

    Tags:
    incident, avion, Brussels Airlines, Kigali, Rwanda, Bruxelles, Belgique
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik