Ecoutez Radio Sputnik
    Un avion (image d'illustration)

    Une rixe à bord d’un avion oblige le pilote à atterrir en urgence (vidéo)

    © CC0 / Pixabay / april_kim
    International
    URL courte
    6154
    S'abonner

    Une rixe a éclaté à bord d‘un avion qui devait relier l'Australie à Singapour. Le pilote de l’appareil de la compagnie singapourienne FlyScoot a décidé d’atterrir en urgence à l’aéroport de Sydney après deux heures de vol. L’un des deux passagers était ivre.

    Un pilote de la compagnie singapourienne FlyScoot, dont l'avion avait pour destination Singapour, a été obligé d'atterrir en urgence à Sydney à cause d'une rixe qui a éclaté à bord entre deux passagers, relate la chaîne américaine ABC. L'un des témoins a filmé la bagarre. Il a diffusé la vidéo sur sa page Facebook.

    La séquence montre deux personnes se rendre coup pour coup avant que le personnel de bord et d'autres passagers ne réussissent à les neutraliser. Deux heures plus tard, l'un des passagers discute avec ceux qui l'entourent, puis enlève son t-shirt et s'en prend de nouveau à l'un des passagers.

    La personne qui a déclenché la bagarre aurait consommé de l'alcool dès le décollage, selon des témoins à bord, relate la chaîne. Il a fait preuve d'un comportement agressif à l'encontre des passagers. En réponse à cette situation, le pilote de l'avion, qui devait relier l'Australie à Singapour, a décidé de faire demi-tour et d'atterrir en urgence à l'aéroport de Sydney.

    Les deux passagers ont été interpellés à leur arrivée par la police australienne.

    Lire aussi:

    Un requin arrache une partie du bras d’un plongeur qui parvient à nager jusqu’à la côte – photos
    Une meute de loups entame une «chasse à l’homme» en Russie – vidéo
    L’aviation russe aurait empêché Israël de bombarder une base militaire syrienne
    Homicides, coups et blessures, agressions sexuelles... La France s'enfonce dans la violence
    Tags:
    passage, avion, bagarre, atterrissage d'urgence, alcool, Singapour, Australie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik