Ecoutez Radio Sputnik
    Congrès des États-Unis

    Le Congrès s’apprête à interdire à Donald Trump de se retirer de l’Otan

    © Sputnik . Edouard Pessov
    International
    URL courte
    19237
    S'abonner

    La Chambre des représentants états-unienne a adopté mardi soir un projet de loi visant à interdire au président Donald Trump de se retirer de l’Otan s’il le décide, relate Defense News. Le site du Congrès n’a pas encore actualisé ce vote survenu dans la nuit de mardi à mercredi.

    Par 357 voix contre 22, la Chambre des représentants du Congrès américain a voté un projet de loi visant à empêcher Donald Trump de sortir de l'Otan, s'il en venait à prendre une telle décision, a annoncé Defense News. Le site du Congrès n'a pas encore mis à jour le résultat de ce vote par les représentants.

    Le Congrès n'est pas en mesure d'interdire formellement au Président de se retirer de l'Alliance, mais il est à même de bloquer l'utilisation de fonds fédéraux à cette fin. Les députés avaient déjà recouru à la même tactique pour empêcher Barack Obama de fermer la prison militaire de Guantanamo.

    Tout en affirmant son soutien à l'Otan, le projet de la Chambre des représentants, appellent les membres de l'Alliance à dépenser pour sa défense 2% de leur PIB, comme l'a réclamé Donald Trump. Le document approuve également la poursuite du financement de l'Initiative de dissuasion européenne dirigée contre la Russie.

    Pour constituer véritablement une loi, le projet doit être voté par les deux chambres du Congrès des États-Unis et être signé par le Président. Donald Trump peut y opposer son veto, que le Congrès pourrait surmonter en totalisant un nombre suffisant de voix.

    Depuis son entrée en fonction, Trump a critiqué à plusieurs reprises ses alliés transatlantiques pour ne pas s'acquitter de leurs obligations en matière de dépenses au sein de l'Otan.

    Il a souligné que seuls cinq des 29 États membres consacraient 2% de leur PIB à la défense et a insisté pour que les autres membres de l'Alliance paient leur «juste part».

    De plus, le Président états-unien a déjà mis en doute la pertinence du bloc de la période de la guerre froide dans la conjoncture actuelle, le qualifiant d'«obsolète» et «injuste» envers Washington.

    Toujours est-il que Trump n'a jamais annoncé publiquement son intention de retirer les États-Unis de l'Otan.

    Cloué à l'Otan
    © Sputnik .
    Cloué à l'Otan
    Tags:
    projet de loi, Chambre des représentants des États-Unis, Congrès des États-Unis, OTAN, Donald Trump, Barack Obama, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik