International
URL courte
252858
S'abonner

Alors que le ministre italien de l'Intérieur Matteo Salvini s'est permis ces derniers temps des critiques à l’encontre d’Emmanuel Macron et a en outre appelé les Français à le remplacer, le Quai d'Orsay a jugé ses propos comme «inacceptables».

Les dernières déclarations du ministre italien de l'Intérieur appelant à voter contre le Président Macron sont «inacceptables», a fustigé mercredi le Quai d'Orsay.

«Ces déclarations sans fondement sont à lire dans le contexte de la politique intérieure italienne. Elles sont inacceptables», a martelé une porte-parole du ministère français des Affaires étrangères.

«Nous lui avons rappelé les limites qui doivent être observées pour que prévalent entre la France et l'Italie des relations de coopération et d'amitié», a ajouté la porte-parole.

En même temps, la France ne participera pas à cette guerre de mots avec l'Italie, a déclaré la ministre française des Affaires européennes, Nathalie Loiseau, à l'issue du Conseil des ministres.

«Notre intention n'est pas de jouer au concours de celui qui est le plus bête.»

Le vice-premier ministre et ministre de l'Intérieur de l'Italie, Matteo Salvini, a multiplié ses critiques contre le Président Macron et le gouvernement français ces derniers temps. M.Salvini a ainsi considéré le Président français comme un «problème pour les Français», faisant référence à la mobilisation des Gilets jaunes, et s'en est pris ensuite au gouvernement français, qui est, selon lui, «très mauvais», tout comme le Président de la République dont il a souhaité que «les Français se libèrent».

En outre, le ministre italien a exprimé l'espoir que les Français voteront contre le parti du Président Macron aux européennes car ainsi «ils pourront changer tant d'équilibres en Europe».

Lire aussi:

Un journal francophone sous le feu des critiques en Algérie pour une photo occultant un minaret
Macron demande pardon aux harkis, il est interrompu en plein discours - vidéo
«Impensable d'avancer»: la France passe l’éponge sur l’accord de libre-échange entre l’UE et l’Australie
«Le Pr Raoult est responsable de milliers de décès évitables dans les pays francophones», selon un microbiologiste belge
Tags:
France, Italie, Emmanuel Macron, Matteo Salvini, ministère français des Affaires étrangères, vote, critiques, déclaration, riposte
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook