Ecoutez Radio Sputnik
    Iran

    La Suisse et l'Iran développent un canal de paiement pour contourner les sanctions US

    © AFP 2019 BEHROUZ MEHRI
    International
    URL courte
    13470

    La Suisse travaille sur son propre canal de paiement avec l'Iran pour contourner les sanctions états-uniennes et suit de près le lancement du mécanisme de règlement spécial (SVP) conçu par l’UE avec l’Iran, a annoncé l'ambassadeur suisse à Téhéran.

    Un mécanisme financier spécifique visant à maintenir les relations commerciales entre la Suisse et l'Iran est prêt à être mis en œuvre, a déclaré Sharif Nezam-Mafi, président de la chambre de commerce conjointe aux deux pays. Selon lui, une chambre de compensation servira à faciliter les transactions pétrolières de l'Iran avec ses principaux clients asiatiques de brut, notamment l'Inde, la Chine et la Corée du Sud.

    «Actuellement, il n'y a pas d'argent appartenant à l'Iran en Europe. La majeure partie de l'argent iranien provient de l'Inde, de la Chine et de la Corée du Sud, qui importent du brut iranien», a déclaré le président de la Chambre de commerce suisso-iranienne.

    Selon M.Nezam-Mafi, dès que l'argent du pétrole iranien ira de l'Asie vers l'Europe, le canal financier suisse commencera immédiatement à fonctionner.

    «Bien que la Suisse ne soit pas membre de l'Union européenne, nous suivons de près le lancement d'un mécanisme de règlement spécial [SPV, Special Purpose Vehicle, ndlr]», a annoncé l'ambassadeur de Suisse à Téhéran, Marcos Lightner, cité par l'agence de presse iranienne Mehr.

    Il a également confirmé que les deux pays préparaient un canal de paiement indépendant, en plus du SPV. Les pays européens tentent de maintenir l'accord sur le nucléaire iranien, a souligné le diplomate.

    En décembre dernier, Federica Mogherini a annoncé que Bruxelles mettrait bientôt en place un autre canal de paiement alternatif en vue de faciliter les transactions financières entre l'Union européenne et l'Iran pour contourner les sanctions américaines.

    Le canal de paiement Iran-Suisse est conçu pour contourner les sanctions américaines imposées à la République islamique après le retrait de Washington de l'accord sur le nucléaire iranien de 2015. Les pays européens veulent préserver cet accord, connu sous le nom de Plan d'action global commun. Leur objectif est d'aider les entreprises européennes à continuer de coopérer avec l'Iran, malgré les sanctions américaines.

    Tags:
    coopération économique, Union européenne (UE), Suisse, Iran
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik