Ecoutez Radio Sputnik
    Sergueï Lavrov

    Au Maroc, Lavrov dépose une gerbe sur la tombe du roi Mohammed V (vidéo)

    © Sputnik . Vladimir Pesnya
    International
    URL courte
    5224

    Durant sa visite de travail au Maroc, Sergueï Lavrov a visité le mausolée du sultan et premier roi Mohammed V et a déposé une gerbe de fleurs sur sa tombe.

    Dans le cadre de sa tournée dans les pays du Maghreb, le ministre russe des Affaires étrangères est arrivé hier soir, jeudi 24 janvier, à Rabat. Son programme de travail a commencé par une visite du mausolée du roi marocain Mohammed V dans le centre-ville de Rabat.

    Avant d'entrer dans le mausolée, tous les membres de la délégation russe ont ôté leurs chaussures et les femmes se sont couvert la tête avec des foulards. Le ministre russe a déposé une gerbe sur la tombe du roi et fait une note dans le livre d'or.

    «Honneur à la mémoire des monarques qui reposent ici, qui ont conduit leur pays à l'indépendance, à la prospérité et a contribué au développement des relations amicales russo-marocaines», a écrit le chef de la diplomatie russe.

    Après la cérémonie, le directeur du musée a mené une brève visite pour la délégation russe. Après s'être séparés, il a présenté à M.Lavrov un album consacré à l'histoire du Maroc.

    La visite de M. Lavrov à Rabat se poursuivra par une réunion avec le roi Mohammed VI et des négociations avec le ministre des Affaires étrangères du Maroc, Nasser Bourita.

    La veille, le ministre russe s'est rendu en Algérie dans le cadre de sa tournée au Maghreb. Il s'est entretenu avec le ministre algérien des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, et le Premier ministre, Ahmed Ouyahya. Vendredi soir, il se rendra en Tunisie.

    Lire aussi:

    Deux Eurofighter de l'armée allemande entrent en collision, un pilote tué (vidéos)
    «Je m’en fous des Européens», lance Trump
    Une femme frappée par une bande en plein Paris durant la Fête de la musique (vidéo)
    Tags:
    Sergueï Lavrov, Rabat, Maroc
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik