Ecoutez Radio Sputnik
    La police à Caracas (23 janvier 2019)

    Pétrole: les États-Unis frappent-ils le Venezuela afin d’affaiblir la Chine?

    © REUTERS / Manaure Quintero
    International
    URL courte
    Tentative de coup d'État au Venezuela (211)
    12119
    S'abonner

    Les intérêts énergétiques de la Chine seraient la principale cible de la pression exercée par Washington sur le Venezuela, a indiqué à un expert à Sputnik.

    C'est en poursuivant leurs intérêts économiques dans leur conflit avec la Chine que les États-Unis cherchent à renverser le Président Maduro au Venezuela, a indiqué à Sputnik le politologue russe Oleg Matveïtchev. Le pétrole serait le principal enjeu pour Washington.

    Selon lui, Donald Trump a toujours considéré la Chine comme son principal adversaire économique et politique. La guerre commerciale avec Pékin est un élément de la confrontation géopolitique. L'Iran et le Venezuela coopèrent étroitement avec la Chine dans le domaine du pétrole, rappelle-t-il. La sécurité énergétique de la Chine dépend pour beaucoup de ces pays. Pékin est le premier investisseur dans la production de pétrole des deux pays et le premier importateur de leurs matières premières.

    C'est pour cela que les États-Unis soutiennent le coup d'État contre Nicolas Maduro, qui s'apprêtait à tripler ses exportations vers la Chine et à développer sa coopération énergétique avec ce pays, raconte l'expert.

    Le scénario américain de passation de pouvoir au Venezuela comporte des risques graves pour les intérêts de Pékin, estime M.Matveïtchev:

    «Les Américains savent manipuler le pétrole dans leurs intérêts politiques. […] Hugo Chavez a nationalisé le secteur pétrolier, portant un coup aux intérêts américains. Le contrôle des États-Unis sur le pétrole vénézuélien entraînera des pertes pour le Venezuela car plusieurs contrats et accords ont été conclus avec la Chine. Ils doivent être compensés aux parties avec lesquelles les relations sont rompues. Cela ne fera pas, bien entendu, du bien au Venezuela et aux Vénézuéliens, cela fera du bien aux Américains, et c'est l'objectif qu'ils poursuivent.»

    La Chine s'était prononcée contre une éventuelle intervention militaire au Venezuela.

    Dossier:
    Tentative de coup d'État au Venezuela (211)
    Tags:
    économie, pétrole, Oleg Matveïtchev, Nicolas Maduro, Venezuela, Chine, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik