Ecoutez Radio Sputnik
    Ottawa

    Après ses propos sur l'affaire Huawei, l'ambassadeur du Canada en Chine démissionne

    CC BY 2.0 / David Wilson / 20161003 39 Fairmont Laurier Hotel
    International
    URL courte
    14346

    L'ambassadeur du Canada en Chine, John McCallum, démissionne après avoir tenu des propos maladroits sur l'affaire Huawei, selon TVA Nouvelles.

    John McCallum, ambassadeur du Canada en Chine, démissionne après avoir regretté ses propos sur l'affaire Huawei, selon TVA Nouvelles.

    «Hier soir, j'ai demandé à John McCallum de me remettre sa démission de son poste d'ambassadeur du Canada en Chine et je l'ai acceptée», indique un communiqué du Premier ministre Justin Trudeau.

    Auparavant, lors d'un événement de bienfaisance, l'ambassadeur avait donné ses commentaires sur l'affaire Huawei:

    «Du point de vue du Canada, si [les États-Unis] abandonnaient la demande d'extradition [de Mme Wanzhou, ndlr], ce serait bien pour le Canada», avait-il déclaré.

    Il avait également souligné le fait que si les États-Unis et la Chine parvenaient à s'entendre sur l'affaire Huawei, ce serait positif pour le Canada:

    «Nous devons nous assurer que si les États-Unis concluent un tel accord, il doit inclure la libération de nos deux ressortissants. Les États-Unis en sont très bien conscients.»

    Meng Wanzhou, directrice financière de Huawei et fille de Ren Zhengfei, a été arrêtée au Canada il y a environ un mois, sur demande de Washington. Mme Meng a retrouvré la liberté après avoir payé une caution, mais reste sous surveillance en vue d'une potentielle extradition vers les États-Unis.

    Ces derniers mois, Huawei traverse une période difficile, ses équipements étant considérés comme des moyens potentiels d'espionnage en Allemagne, en Australie, au Canada, aux États-Unis, en France, en Nouvelle-Zélande, en République tchèque et au Royaume-Uni.

    Tags:
    ambassadeur, démission, Huawei, John McCallum, Canada, Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik