International
URL courte
270
S'abonner

L’armée tunisienne a intercepté le samedi 26 janvier à la frontière avec l’Algérie, au sud du pays, trois personnes dont le maire de la commune Douar el Ma, dans la wilaya d’El Oued, après avoir traversé illégalement la frontière, selon Observ’Algérie.

Un maire algérien a été arrêté samedi 26 janvier en Tunisie par l'armée, en compagnie de deux personnes, après avoir traversé la frontière sans passer par aucun des postes frontaliers, selon le site d'information Observ'Algérie.

Il s'agirait de Mohamed Errighi, le maire de la commune de Douar El Ma, à l'est de la wilaya d'El Oued, dans l'est de l'Algérie, en compagnie de son adjoint et d'un infirmier.

Selon le média, le maire et les deux autres hommes devaient aller secourir des personnes en difficulté, se trouvant sur le sol algérien non loin de la frontière entre les deux pays. À cause de la nature désertique de cette région, le président de la commune de Douar El Ma avait expliqué aux militaires que lui et ses compagnons «avaient traversé la frontière sans s'en rendre compte», selon la même source.

L'enquête menée par les éléments de l'armée tunisienne a montré, selon le site d'information, que la région où le maire et ses compagnons avaient été arrêtés est connue pour être fréquentée par des terroristes. Les personnes arrêtées ont été remises aux autorités consulaires algériennes en Tunisie, a-t-il encore indiqué.

En juin 2012, l'Algérie et la Tunisie ont supprimé l'obligation de visa pour leurs ressortissants qui voudront visiter l'un ou l'autre pays. Cependant, les voyageurs par voie terrestre sont tenus de se déclarer en passant par un poste frontalier, où ils doivent avoir un cachet de la police des frontières sur leurs passeports.

Lire aussi:

Seul et en civil, un gendarme met en déroute une vingtaine d’individus qui tabassent un jeune
Un policier roué de coups à Paris lors de la manifestation contre la loi Sécurité globale – vidéos
Un cambrioleur s'introduit dans une maison en pleine nuit, il est neutralisé par un père de famille
Le mystérieux «monolithe de métal» en plein désert américain a disparu
Tags:
arrestation, poste-frontière, gardes-frontières, frontière, Tunisie, Algérie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook