International
URL courte
38183
S'abonner

Tout en rappelant que l'attaché militaire de l'ambassade du Venezuela à Washington, le colonel José Luis Silva, avait reconnu Juan Guaido comme Président du pays, John Bolton a appelé d’autres militaires du pays à reconnaître immédiatement la présidence par intérim de Juan Guaido.

Lors d'un point-presse à la Maison-Blanche, le conseiller à la sécurité nationale américaine, John Bolton, a appelé les militaires vénézuéliens à se ranger du côté de l'opposition.

«Aujourd'hui, nous appelons également les forces armées et de sécurité vénézuéliennes à accepter un transfert de pouvoir pacifique, démocratique et constitutionnel», a-t-il déclaré.

Pour rappel, l'attaché militaire de l'ambassade du Venezuela à Washington José Luis Silva s'était dit prêt samedi à obéir au Président autoproclamé.

L'opposant Juan Guaido, renvoyé le 22 janvier du poste de président de l'Assemblée nationale vénézuélienne sur décision de la Cour suprême, s'est autoproclamé le lendemain «Président en exercice» du pays et a prêté serment pendant une manifestation à Caracas. Donald Trump l'a reconnu comme «Président par intérim».

Nicolas Maduro a estimé que les États-Unis avaient essayé d'organiser un coup d'État au Venezuela et a rompu les relations diplomatiques avec ce pays le 23 janvier. M.Maduro a qualifié M.Guaido de Président non constitutionnel.

Lire aussi:

La Turquie accuse la France de se comporter «comme un caïd» en Méditerranée
Les États-Unis saisissent pour la première fois une cargaison iranienne, en toute illégalité
Un expert met en garde contre une arme américaine qui serait capable de modifier le climat
Tags:
opposition, John Bolton, Venezuela, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook