Ecoutez Radio Sputnik
    Pétrole

    Crise au Venezuela: Maduro accuse les États-Unis de vouloir «voler» le pays

    © AP Photo / Hasan Jamali
    International
    URL courte
    Tentative de coup d'État au Venezuela (209)
    13622

    Réagissant aux sanctions imposées par l’administration américaine contre la compagnie pétrolière vénézuélienne PDVSA, le Président Nicolas Maduro a vu dans ce geste une tentative de saisir la filiale états-unienne du raffineur.

    Les États-Unis cherchent à reprendre illégalement le contrôle de Citgo, filiale américain du géant pétrolier vénézuélien PDVSA frappé lundi par les sanctions américaines, a annoncé Nicolas Maduro.

    «Avec cette mesure, ils veulent nous voler l'entreprise Citgo, à nous les Vénézuéliens. Alerte Venezuela! Les États-Unis ont décidé aujourd'hui de prendre le chemin de voler l'entreprise Citgo au Venezuela, c'est un chemin illégal», a déclaré Nicolas Maduro lors d'une cérémonie pour accueillir les diplomates vénézuéliens de retour au pays, après la rupture des relations diplomatiques entre Caracas et Washington.

    Le Président a également annoncé que PDVSA allait engager des procédures judiciaires, politiques, opérationnelles et commerciales pour protéger les intérêts du Venezuela aux États-Unis.

    Les propos de Nicolas Maduro ont trouvé écho chez le ministre du pétrole vénézuélien et patron de la compagnie nationale (PDVSA). Sur son compte Twitter, l'homme politique a affirmé que les États-Unis avaient essayé de saisir Citgo «au cours de ces dernières années», et qu'ils profitaient d'une «action perfide de l'opposition vénézuélienne».

    Le Trésor américain a annoncé lundi de nouvelles sanctions qui interdisent à PDVSA de faire du commerce avec des entités américaines et gèlent ses avoirs à l'étranger. Ce geste est censé, selon Washington, faire pression sur Nicolas Maduro. Sur son compte Twitter, Juan Guaido, qui s'est autoproclamé président vénézuélien par intérim, a ordonné de commencer la réaffectation des conseils d'administration de la compagnie pétrolière nationale vénézuélienne PDVSA et de sa filiale américaine Citgo.

    Dossier:
    Tentative de coup d'État au Venezuela (209)

    Lire aussi:

    «Nous allons envoyer ces navires US au fond de la mer avec des armes secrètes», promet un général iranien
    La photo de l’homme à l’origine de l’explosion à Lyon publiée
    L'acte 28 se poursuit place de la République à Paris avec des gaz lacrymogènes
    Tags:
    PDVSA, Nicolas Maduro, États-Unis, Venezuela
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik