Ecoutez Radio Sputnik
    Nord Stream 2

    L’Allemagne rejette des amendements contre Nord Stream 2 à la Commission européenne

    © Photo. Nord Stream 2/Axel Schmidt
    International
    URL courte
    Gazoduc Nord Stream 2 (155)
    10381

    Berlin a rejeté les amendements à la directive européenne sur le gaz proposés par la Roumanie, écrit un journal russe, en se référant à un avis juridique des autorités allemandes. Selon ce document, ces amendements ne ciblent que le gazoduc Nord Stream 2.

    L'Allemagne a envoyé à la Commission européenne un avis juridique sur le projet d'amendements à la directive européenne sur le gaz, affirme le journal russe Vedomosti, en se référant à une copie de ce document.

    Ce projet prévoit, notamment, l'imposition de normes européennes sur les gazoducs des pays tiers, dont Nord Stream 2. Il a été proposé début janvier par la Roumanie, qui préside depuis le 1er janvier le Conseil de l'Union européenne.

    Selon le média russe, Berlin souligne que la modification de cette directive contredit la législation européenne et ne concerne qu'«un seul projet» [Nord Stream 2, ndlr], tandis que pour les autres des exemptions sont prévues.

    Les autorités allemandes indiquent également qu'il n'y a aucun besoin d'adopter ces amendements puisque les prolongations des gazoducs maritimes passant sur le territoire des pays européens sont déjà soumises aux lois de l'UE et, notamment, le 3e paquet énergie qui vise la mise en place de conditions de concurrence homogène dans les États membres de l'Union, en vue de l'achèvement du marché intérieur de l'énergie. Il a introduit les conditions d'accès aux réseaux de gaz naturel sur le territoire des pays membres de l'UE.

    Paul Corcoran, directeur financier de Nord Stream 2 AG, a, à son tour, déclaré aux journalistes que les amendements proposés par la Roumanie ne concerneraient pas la construction du gazoduc Nord Stream 2.

    «Il ne s'agit pas d'une menace au projet puisque les amendements portent sur la gestion du gazoduc et non sur l'étape de construction», a-t-il précisé.

    Le projet Nord Stream 2 est réalisé par la société russe Gazprom, en coopération avec les entreprises européennes Engie, OMV, Shell, Uniper et Wintershall. Le gazoduc reliant la Russie à l'Allemagne via la mer Baltique devrait être mis en service d'ici fin 2019. Les États-Unis s'y opposent énergiquement.

    La Russie a déclaré plusieurs fois qu'il s'agissait d'un gazoduc absolument commercial et compétitif. Par ailleurs, Vladimir Poutine a souligné que l'élaboration du Nord Stream 2 ne signifiait pas pour autant l'arrêt du transit de gaz russe via l'Ukraine.

    Dossier:
    Gazoduc Nord Stream 2 (155)

    Lire aussi:

    Les pays membres de l'UE ont trouvé un accord sur le Nord Stream 2, selon Merkel
    Paris «compte soutenir» les amendements restreignant le gazoduc Nord Stream 2
    En 24 heures, la France s’oppose puis annule son opposition au Nord Stream 2
    Tags:
    gazoduc, gaz, Nord Stream 2, Union européenne (UE), Roumanie, Berlin, Allemagne, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik