Ecoutez Radio Sputnik
    Abdelaziz Bouteflika

    Algérie: entre préparer la présidentielle ou son congrès, le FLN a fait son choix

    © AP Photo / Anis Belghoul
    International
    URL courte
    413

    Le Front de libération nationale (FLN), le parti au pouvoir en Algérie, tiendra son congrès extraordinaire après l’élection présidentielle du 18 avril 2019, pour laquelle il cherche à concentrer toute son énergie. Le parti a appelé le Président Bouteflika à briguer un 5e mandat, mais ce dernier n’a pas encore fait part de ses intentions.

    À l'approche de l'élection présidentielle du 18 avril 2019 en Algérie, le Front de libération nationale (FLN), dont le président est l'actuel chef d'État Abdelaziz Bouteflika, a choisi de fixer la date de son congrès extraordinaire après la présidentielle, a relaté l'Algérie Presse Service (APS). L'instance dirigeante du parti a fait savoir que la priorité était à la préparation de ce scrutin, selon la même source.

    «Les membres de l'instance dirigeante du FLN ont décidé, à l'issue de larges concertations, le report de la tenue du congrès extraordinaire du parti, après l'élection présidentielle», a déclaré Saïd Lakhdari, membre de l'instance dirigeante du FLN. Dans le même sens, le responsable politique a souligné «qu'il a été décidé de la tenue de ce congrès après cette échéance électorale qui constitue actuellement une priorité pour le parti».

    S'exprimant sur les raisons ayant inspiré cette décision, M.Lakhdari a expliqué que «la préparation du congrès extraordinaire d'un parti de l'envergure du FLN, exige des capacités matérielles et humaines, ainsi que suffisamment de temps». «L'instance dirigeante a préféré préparer convenablement ce rendez-vous important car elle mise sur l'organisation d'un congrès fédérateur».

    139 lettres d'intention de candidature ont été déposées en vue de l'élection présidentielle du 18 avril, a annoncé le ministère algérien de l'Intérieur, indiquant qu'il s'agissait d'une liste encore provisoire arrêtée au 29 janvier.

    Parmi les postulants figurent 13 chefs de partis politiques et 126 prétendants indépendants, détaille le ministère, ajoutant que les personnes en question avaient reçu des formulaires de souscription de signatures.

    La date limite du dépôt des dossiers de candidature pour l'élection présidentielle est fixée au 3 mars 2019 à minuit.

    Le mandat du Président Abdelaziz Bouteflika, à la tête de l'Algérie depuis 1999, expire le 28 avril prochain. Son camp l'appelle depuis plusieurs mois à se représenter pour un cinquième mandat, mais M.Bouteflika, 81 ans, n'a pour l'heure pas fait part de ses intentions.

    Pour la précédente présidentielle en 2014, M.Bouteflika avait déposé sa candidature dans les ultimes jours avant l'expiration du délai.

    Lire aussi:

    Deux CRS retrouvés morts en France en quelques heures
    Un avion militaire libyen armé de missiles air-sol viole l’espace aérien tunisien et atterrit en urgence – images
    «Je ne veux pas tuer 10 millions de personnes»: Trump dit qu'il pourrait gagner la guerre en Afghanistan en une semaine
    Tags:
    campagne présidentielle, congrès extraordinaire, Front de libération nationale (FLN) algérien, Abdelaziz Bouteflika, Algérie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik