International
URL courte
4190
S'abonner

Lors de la conférence de presse faisant suite à l’Open d’Australie que Novak Djokovic a remporté, il a fait éclater de rire la salle de journalistes en se lançant dans une imitation.

Le vainqueur du tournoi du tennis Open d'Australie, Novak Djokovic, a également confirmé ces talents d'imitateur en se moquant gentiment d'un journaliste italien qui lui a posé une question en anglais avec un fort accent.

Alors que le journaliste posait sa question sur les palmarès des joueurs de tennis, Novak Djokovic l'a interrompu en répétant sa phrase «Not too bad» («Pas si mal») avec une intonation italienne. Cette plaisanterie a déclenché un éclat de rire dans la salle de presse. La vidéo a vite fait le tour des réseaux sociaux.

Ainsi, ce journaliste italien est devenu la vraie star de ce tournoi car, auparavant, il avait déjà été gentiment taquiné par un autre joueur de tennis, Rafael Nadal, quand ce dernier l'avait réveillé par une blague, lors d'une conférence de presse au début d'un tournoi.

Lire aussi:

Didier Raoult: «Il faut que l’exécutif se garde de faire de la médecine à notre place»
Covid-19, en continu: avec près de 10.000 morts, les États-Unis s’apprêtent à vivre «un moment semblable à Pearl Harbor»
Le traçage numérique pour combattre la pandémie «sera soutenu par les Français», estime Castaner - vidéo
Un énorme requin-baleine tourne autour du bateau de deux enfants et de leurs parents – vidéo
Tags:
blague, journalistes, personnification (imitation), tennis, Novak Djokovic, Australie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook