Ecoutez Radio Sputnik
    Le Maroc. Image d'illustration

    Le Maroc apporte son soutien à l’opposant vénézuélien Guaido

    © AFP 2019 ABDELHAK SENNA
    International
    URL courte
    Tentative de coup d'État au Venezuela (154)
    42667

    Le Maroc a exprimé mardi son «soutien» au chef de l’opposition vénézuélienne, Juan Guaido, et à toutes les actions dans l’intérêt du peuple vénézuélien, selon un communiqué du ministère marocain des Affaires étrangères.

    Lors de l'entretien téléphonique que le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a eu mardi avec le chef de file de l'opposition vénézuélienne, Juan Guaido, «à la demande de ce dernier», Rabat lui a exprimé son «soutien».

    Selon un communiqué des Affaires étrangères marocaines, le ministre a exprimé à Juan Guaido le soutien du Royaume du Maroc «à toutes les actions menées afin de répondre aux aspirations légitimes du peuple du Venezuela à la démocratie et au changement».

    M.Bourita a fait part à son interlocuteur «de toute l'attention avec laquelle le Royaume du Maroc [suivait] les développements en cours au Venezuela», indique le communiqué.

    Le document ne précise pas cependant si Rabat a cessé de reconnaître Nicolas Maduro comme chef de l'État.

    Juan Guaido a exprimé, pour sa part, sa volonté de relancer les relations de coopération entre le Maroc et le Venezuela, ainsi que de lever les obstacles qui ont pu entacher leur évolution.

    Le Venezuela a l'intention de «reconsidérer sa reconnaissance de la RASD sous le gouvernement du président par intérim Juan Guaido», a indiqué, mardi à Caracas, Manuel Avendano, conseiller aux affaires étrangères de l'Assemblée nationale vénézuélienne, contrôlée par l'opposition.

    En effet, les relations sont tendues entre Rabat et Caracas en raison de la position de ce dernier sur le Sahara occidental, que Nicolas Maduro avait qualifié de «territoires occupés».

    Pour rappel, l'opposant Juan Guaido, renvoyé le 22 janvier du poste de président de l'Assemblée nationale vénézuélienne sur décision de la Cour suprême, s'est autoproclamé le lendemain «Président en exercice» du pays et a prêté serment pendant une manifestation à Caracas. Donald Trump l'a reconnu comme «Président par intérim».

    Nicolas Maduro a estimé que les États-Unis avaient essayé d'organiser un coup d'État au Venezuela et a rompu les relations diplomatiques avec le pays le 23 janvier. M.Maduro a qualifié M.Guaido de Président non-constitutionnel.

    Dossier:
    Tentative de coup d'État au Venezuela (154)

    Lire aussi:

    L’humoriste proche de Macron Yassine Belattar a été placé en garde à vue
    Plusieurs Roms lynchés dans les banlieues de Paris pour des fausses rumeurs (vidéos choc)
    Souveraineté d’Israël sur le Golan: Riyad commente la décision de Trump
    Tags:
    soutien, Nicolas Maduro, Juan Guaido, Maroc
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik