Ecoutez Radio Sputnik
    Donald Trump

    Par -50 degrés aux USA, Trump ironise en implorant le retour du réchauffement climatique

    © AP Photo / Evan Vucci
    International
    URL courte
    Réchauffement climatique (70)
    15215

    Une vague de grand froid déferlant sur le nord des États-Unis, le Président climato-sceptique Donald Trump revient sur le devant de la scène, demandant le retour du réchauffement climatique: «On a besoin de toi!» dans un tweet ironique.

    Alors que les régions septentrionales de son pays sont touchées par une vague de froid historique, les températures descendant jusqu'à —50 degrés Celsius en ressenti, Donald Trump a profité de l'occasion pour revenir sur le réchauffement climatique, notamment par le biais d'un tweet publié mardi.

    «Dans la belle région du Midwest, les températures ressenties atteignent —60 degrés [Farenheit, —51 Celsius, ndlr], les plus froides jamais enregistrées. […] Que diable se passe-t-il avec le réchauffement climatique mondial? S'il te plaît, reviens vite, on a besoin de toi!»

    Toutefois, l'Agence d'observation océanique et atmosphérique (NOAA), notamment chargée du service météorologique, fait remarquer que les tempêtes hivernales ne sont pas une preuve de l'absence de réchauffement climatique, et présente un dessin illustrant le phénomène.

    «Les tempêtes hivernales ne prouvent pas que le réchauffement climatique ne se produit pas.»

    Donald Trump justifie constamment le retrait des États-Unis de l'accord de Paris sur le climat. Tout comme fin décembre 2017 ou, plus récemment il y a une dizaine de jours, avec des remarques de cet ordre.

    «Dans l'est du pays, ça pourrait être le nouvel an LE PLUS FROID jamais enregistré. Peut-être qu'on pourrait utiliser un peu de ce bon vieux réchauffement climatique face auquel notre pays, seul, allait payer des MILLIERS DE MILLIARDS DE DOLLARS pour s'en protéger! Couvrez-vous!»

    «Soyez prudents et essayez de rester chez vous. Une grande partie du pays souffre d'énormes quantités de neige et d'un froid quasi record […]. Cela ne serait pas mal d'avoir un peu de ce bon vieux réchauffement climatique à l'heure actuelle!»

    En juin 2017, le Président Trump a annoncé le retrait des États-Unis de l'accord de Paris sur le climat. Sous l'administration de Barack Obama, les États-Unis s'étaient fixés pour objectif de réduire de 26% à 28% leurs émissions de gaz à effet de serre à l'horizon 2025 par rapport à 2005.

    Dossier:
    Réchauffement climatique (70)

    Lire aussi:

    La France tacle durement les États-Unis sur l’Otan et les F-35
    Ils se battent à bord d’un avion Ryanair à cause d’une femme aux pieds nus (vidéo)
    Impact des Gilets jaunes sur l'économie: l'Insee conteste les chiffres du gouvernement
    Tags:
    Accord de Paris sur le climat, tempête de neige, tweet, froid, émissions, réchauffement climatique, gaz à effet de serre, Donald Trump, Barack Obama, Paris, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik