Ecoutez Radio Sputnik
    Paris

    Titres de séjour en Île-de-France en 2017: quel est le classement des pays maghrébins?

    CC0 / Free-Photos
    International
    URL courte
    1316

    En 2017, les Algériens et les Marocains étaient respectivement les premiers et les deuxièmes bénéficiaires des titres de séjour délivrés en région parisienne, selon l’Institut d’aménagement et d’urbanisme (IAU). Les Tunisiens sont quant à eux quatrièmes, précédés par les Chinois.

    Dans son rapport publié le lundi 28 janvier, l'Institut d'aménagement et d'urbanisme (IAU) d'Île-de-France a dévoilé le classement des trois pays maghrébins — l'Algérie, le Maroc et la Tunisie — en termes de titres de séjour attribués à leurs ressortissants pour cette région, en comparaison aux autres communautés, pour l'année 2017. En effet, selon les statistiques de l'IAU, l'Algérie et le Maroc occupent respectivement la première et la deuxième place, tandis que la Tunisie arrive à la quatrième place, après la Chine.

    Le rapport de l'IAU indique que sur les 96.000 titres de séjour accordés en Île-de-France en 2017, 11.613 ont été délivrés aux Algériens, soit 12% du total. Les Marocains se sont vus accordés 8.012 titres de séjour, soit 8,3% du nombre global. Les Tunisiens, quant à eux, ont reçu 6.604 titres de séjour, soit 6,8% du total. Compte tenu de ces chiffres, les ressortissants maghrébins représentent à eux seuls 28 % des bénéficiaires.

    Par ailleurs, l'enquête de l'IAU affirme que plus de la moitié des titres de séjour délivrés en région parisienne ont été accordés à des Africains (54%), dont la majorité sont issus de pays francophones. L'institut souligne que 68% des titres accordés rentrent dans le cadre d'une immigration familiale.
    Concernant la communauté estudiantine, le rapport de l'IAU révèle que 44% des étudiants viennent d'Afrique, contre 36% pour l'Asie, dont les Chinois représentent à eux seuls 14%.

    Pour ce qui est de l'immigration économique, les statistiques de l'Institut d'aménagement et d'urbanisme ont révélé que plus de deux cinquièmes de ces immigrés viennent du Maroc, de Tunisie, de l'Inde, du Bengladesh et des États-Unis.

    En conclusion, compte tenu de ces statistiques, l'IAU affirme que la France reste en Europe un pays modéré en matière d'immigration.

    Lire aussi:

    La France au seuil d’une révolution? Le sondage alarmant de l’Ifop
    Les derniers mots des pilotes du Boeing 737 MAX de Lion Air révélés par les boîtes noires
    Gilets jaunes: l’armée sera déployée samedi pour sécuriser des bâtiments
    Tags:
    permis de séjour, titre de séjour, Tunisie, Maroc, Algérie, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik