Ecoutez Radio Sputnik
    Dan Coats

    Renseignement US: l’Iran pourrait riposter si Israël poursuit ses frappes en Syrie

    © AFP 2019 MANDEL NGAN
    International
    URL courte
    239211

    Le directeur du renseignement national états-unien a mis Israël en garde contre la poursuite de ses attaques sur des cibles iraniennes en Syrie.

    L'Iran pourrait attaquer Israël si ce dernier poursuit ses frappes aériennes sur des cibles iraniennes présumées en Syrie, estime le directeur du renseignement américain Dan Coats.

    «Nous considérons que l'Iran cherche à éviter un conflit armé majeur avec Israël. Cependant, les frappes israéliennes qui font des victimes du côté iranien augmentent la probabilité de représailles conventionnelles iraniennes visant Israël», a déclaré M.Coats s'exprimant devant la commission du renseignement du Sénat.

    Il a souligné que l'Iran cherchait toujours à déployer des bases militaires permanentes en Syrie et souhaitait probablement y maintenir «un réseau de combattants chiites étrangers» en dépit des attaques israéliennes contre ses positions.

    Auparavant, le Président israélien Reuven Rivlin avait averti que la République islamique pourrait «intensifier ses réponses» aux raids aériens de Tsahal en Syrie.

    Plus tôt en janvier, l'armée de l'État hébreu a porté des frappes sur de présumées positions militaires iraniennes en Syrie dans la zone de l'aéroport international de Damas. La partie syrienne affirme avoir intercepté une trentaine de missiles, tandis que les militaires russes ont fait état de quatre morts et six blessés dans les rangs des forces fidèles au gouvernement de Damas.

    Lire aussi:

    «Excusez-nous, on ignorait qu’il était invisible»: le F-117 abattu par les Serbes en 1999
    Encore un pays européen qui promet de transférer son ambassade en Israël à Jérusalem
    Ces symptômes du cancer du cerveau que les malades ignorent
    Tags:
    représailles, frappe aérienne, missiles, cibles, attaque, Tsahal, Reuven Rivlin, Daniel Coats, États-Unis, Israël, Iran, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik