Ecoutez Radio Sputnik
    Crise au Venezuela

    Venezuela: comme en Turquie, «l’Occident a tenté d’appliquer le modèle d’un coup d’État»

    © AP Photo / Ramon Espinosa
    International
    URL courte
    Tentative de coup d'État au Venezuela (209)
    9430

    «L'Occident tente de renverser le Président vénézuélien légalement élu [...] en violant toutes les normes juridiques», comme il a déjà tenté «d'appliquer le modèle d'un coup d'État» en Turquie, a déclaré dans une interview à Sputnik Erdogan Gündüzpolat, président de l'Association turque du développement des affaires en Amérique latine.

    Cela fait une semaine que l'opposant vénézuélien Juan Guaido a prêté serment dans la rue et s'est proclamé «Président» du pays, tandis que Nicolas Maduro a estimé que les États-Unis avaient essayé d'organiser un coup d'État et a rompu les relations diplomatiques avec ce pays. Erdogan Gündüzpolat, président de l'Association turque du développement des affaires en Amérique latine, a parlé dans une interview à Sputnik des objectifs que se pose l'Occident et de la nouvelle tentative de ce dernier d'organiser une révolution de couleur.

    En outre, il a précisé l'évaluation de cette situation donnée par la Turquie qui, il y a deux ans et demi, a vécu une tentative de coup d'État avec le soutien de l'Occident.

    «L'Occident tente de renverser le Président vénézuélien légalement élu par le biais d'élections en violant toutes les normes juridiques. Ce que fait l'Occident est absolument illégal. Mais les forces occidentales échoueront au Venezuela», a-t-il affirmé.

    Analysant la formation des relations de l'Occident avec les pays du Proche-Orient, d'Afrique et d'Amérique latine au fil de l'Histoire, il a constaté que la réputation de l'Europe était loin d'être irréprochable en ce qui concerne le respect du droit international et des droits de l'Homme.

    «Cela étant, les tentatives de l'Occident pour accuser l'actuelle direction d'un pays aussi indépendant dans sa politique que le Venezuela de violation des droits de l'Homme sont pour le moins peu convaincantes. L'Occident ne pense qu'à ses propres intérêts et ne se tourne vers la défense des droits de l'Homme que lorsqu'il peut en tirer profit», a expliqué Erdogan Gündüzpolat.

    Selon lui, au Venezuela l'Occident s'en tient à son scénario habituel, le même qu'il avait tenté de réaliser en Turquie en 2016.

    «L'Occident a déjà tenté, avec la Turquie, d'appliquer le modèle d'un coup d'État. Mais notre peuple et notre Président, s'appuyant sur l'expérience du passé, ont réussi à l'en empêcher. Au fond, ce qu'il a tenté de faire au Venezuela ne diffère en rien de la tentative de coup d'État entreprise en Turquie le 15 juillet 2016, quand les putschistes avaient cherché à appliquer pratiquement le même scénario», a-t-il encore fait remarquer.

    Erdogan Gündüzpolat a mis en relief l'unité des positions de Moscou et Ankara sur la situation au Venezuela et a évoqué les perspectives de développement de la coopération russo-turque en Amérique latine, comme c'est le cas au Proche-Orient.

    «Les relations de la Russie avec les pays d'Amérique latine ont de profondes racines historiques. La Turquie n'a pour sa part commencé à intensifier l'axe latino-américain de sa politique qu'au cours de ces dernières années. Aujourd'hui, Ankara a élaboré une stratégie claire et nette à l'égard de l'Amérique latine. À mon avis, Moscou et Ankara estiment tous les deux nécessaire d'intensifier leur coopération avec l'Amérique latine. Nous devons élaborer des modèles communs d'interaction dans les domaines économique et stratégique en jetant dans la région des fondations de collaboration aussi solides qu'au Proche-Orient», a-t-il indiqué pour conclure.

    L'opposant Juan Guaido, renvoyé le 22 janvier du poste de président de l'Assemblée nationale vénézuélienne sur décision de la Cour suprême, s'est autoproclamé le lendemain «Président en exercice» du pays.

    Le 27 janvier, la France, l'Espagne, l'Allemagne, le Royaume-Uni et la Belgique ont annoncé qu'ils seraient prêts à reconnaître Juan Guaido comme Président du Venezuela, si aucune élection n'était annoncée dans un délai de huit jours.

    Nicolas Maduro a estimé que les États-Unis avaient essayé d'organiser un coup d'État au Venezuela et a rompu les relations diplomatiques avec ce pays.

    Dossier:
    Tentative de coup d'État au Venezuela (209)

    Lire aussi:

    Deux Eurofighter de l'armée allemande entrent en collision, un pilote tué (vidéos)
    «Je m’en fous des Européens», lance Trump
    Une femme frappée par une bande en plein Paris durant la Fête de la musique (vidéo)
    Tags:
    coopération, droits de l’homme, droit international, relations diplomatiques, révolutions de couleur, coup d'Etat, Sputnik, Juan Guaido, Nicolas Maduro, Amérique latine, Proche-Orient, Afrique, États-Unis, Occident, Ankara, Moscou, Russie, Turquie, Venezuela
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik