Ecoutez Radio Sputnik
    Donald Trump

    Washington annonce son retrait du traité FNI avec Moscou

    © REUTERS / Jonathan Ernst
    International
    URL courte
    Traité FNI (131)
    11356

    Le Président Trump a annoncé que la procédure de retrait des Etats-Unis du traité de désarmement nucléaire FNI est lancée. Le secrétaire d’Etat Mike Pompeo a précisé que les États-Unis suspendraient la mise en œuvre de leurs obligations dans le cadre du FNI à partir du 2 février.

    Les États-Unis suspendront la mise en œuvre de leurs obligations dans le cadre du Traité FNI ce samedi, alors que la procédure de retrait du pays de cet accord est en train de démarrer:

    «Les États-Unis ne s'acquitteront plus à leurs engagements dans le cadre du traité FNI à partir du 2 février», a déclaré vendredi le secrétaire d'État américain, Mike Pompeo, lors d'un point de presse au département d'État.

    Le Président Donald Trump a de son côté annoncé que le processus de retrait qui se terminerait dans six mois «si la Russie ne recommençait à respecter [le traité] en détruisant tous ses missiles, systèmes et équipements lié à eux qui violent le traité» avait été lancé.

    Le chef de la diplomatie allemande Heiko Maas a écrit sur sa page Twitter que la déclaration états-unisienne rendrait le monde moins sûr.

    Plus tôt vendredi, le vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Riabkov a annoncé que le retrait de Washington «portera un coup extrêmement grave à un système de contrôle international des armes et de la non-prolifération des armes de destruction massive qui n'existe pas encore».

    Début décembre, Mike Pompeo a annoncé que Washington s'attendait à ce que la Russie respecte de nouveau le Traité FNI dans les 60 jours, ajoutant que si cette condition n'était pas remplie, les États-Unis sortiraient de l'accord.

    Moscou a déclaré à plusieurs reprises qu'il tenait les engagements pris dans le cadre du Traité FNI et qu'il avait des questions à poser à Washington.

    Dossier:
    Traité FNI (131)

    Lire aussi:

    «Kim Jong-un» charrie les armes françaises et s’invite au défilé du 14 juillet à Paris - vidéo
    «On a pris Paris plus vite que les Allemands»: des supporters algériens exultent – vidéo
    «Cela ne ressemble pas à une blague»: Zineb El Rhazoui face aux propos d’une humoriste sur la supériorité des Algériens
    Tags:
    annonce, retrait, Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire (FNI), Mike Pompeo, Donald Trump, Washington, Moscou, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik