International
URL courte
Traité FNI (138)
24241
S'abonner

Paris «regrette d’arriver à une situation» où les États-Unis «ont dû» se retirer du Traité FNI, a annoncé vendredi soir le ministère français des Affaires étrangères.

Le ministère français des Affaires étrangères a réagi à la décision des États-Unis de lancer la procédure de leur retrait du Traité sur les forces nucléaires intermédiaires (FNI).

La France «regrette d'arriver à une situation dans laquelle les États-Unis ont dû notifier leur retrait du Traité FNI», a déclaré ce vendredi le Quai d'Orsay.

Selon le ministère, «la Russie a développé un système de missile, le 9M729, qui viole le Traité» FNI et Paris «continuera à encourager un dialogue approfondi avec la Russie» pour revenir à une conformité totale à l'accord, a noté le communiqué, cité par Reuters.

En outre, la France a rappelé «son attachement aux instruments de maîtrise des armements, qui contribuent à garantir la stabilité stratégique» et a appelé à «redoubler d'efforts» pour les préserver.

«À ce titre, la France encourage la Russie et les États-Unis à prolonger au-delà de 2021 le traité New Start sur leurs arsenaux nucléaires et à négocier un traité successeur», a souligné le Quai d'Orsay.

Le Président Trump a annoncé vendredi que la procédure de retrait des États-Unis du Traité FNI était lancée. Le secrétaire d'État, Mike Pompeo, a précisé pour sa part que Washington suspendrait la mise en œuvre de ses obligations dans le cadre du FNI à partir du 2 février.

Plus tôt vendredi, le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Riabkov, a annoncé que le retrait de Washington «portera un coup extrêmement grave à un système de contrôle international des armes et de la non-prolifération des armes de destruction massive qui n'existe pas encore».

Moscou a déclaré à plusieurs reprises qu'il tenait les engagements pris dans le cadre du Traité FNI et qu'il avait des questions à poser à Washington.

Dossier:
Traité FNI (138)

Lire aussi:

Rouée de coups et laissée nue en pleine nuit au bord de la route
Joe Biden commente la lettre laissée par Donald Trump dans le Bureau ovale
Fiasco du vaccin français: «Nous assistons au dépérissement total de l’industrie française»
Tags:
missile, non-prolifération des armes nucléaires, stabilité, dialogue, Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire (FNI), ministère français des Affaires étrangères, Reuters, OTAN, Mike Pompeo, Donald Trump, Sergueï Riabkov, Washington, Paris, France, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook