Ecoutez Radio Sputnik
    Total

    Total souhaite poursuivre son épopée russe

    © AP Photo / Jacques Brinon
    International
    URL courte
    7350

    Total se propose de lancer de nouveaux projets conjoints avec ses partenaires russes se basant sur l’expérience de Yamal LNG, selon le nouveau patron de la filiale du géant pétrolier en Russie, Arnaud Le Foll.

    Total mettra à profit son expertise pour lancer d'autres projets de développement avec ses partenaires russes, a confié au Figaro le directeur général de Total Russie, Arnaud Le Foll.

    «Pour Total, deuxième acteur mondial du GNL, Yamal LNG est une première étape. Les ressources gazières du nord de la Russie sont colossales et nous voulons maintenant mettre à profit toute l'expertise acquise pour lancer d'autres projets de développements du même type aux côtés de notre partenaire russe, comme Arctic LNG 2, un nouveau site très prometteur situé à proximité de Yamal sur la péninsule de Gydan», a-t-il révélé.

    Selon M.Le Foll, ce nouveau site pourrait produire à terme environ 19,8 millions de tonnes de GNL par an.

    Après Yamal LNG, Arctic LNG 2 est le deuxième projet de Novatek lié à la production de gaz naturel liquéfié. Il permettra d'exploiter le gisement Outrennée situé sur la péninsule de Gydan. La première usine devrait entrer en activité entre 2022 et 2023. Le projet prévoit en tout la construction de trois unités d'une capacité de production annuelle de 6.6 millions de tonnes chacune.

    Le français Total a signé en mai dernier avec Novatek un accord de participation dans Arctic LNG 2 à hauteur de 10%, avec possibilité de porter sa part à 15%, le contrat devant être définitivement conclu au premier trimestre 2019.

    Lire aussi:

    «Nous allons envoyer ces navires US au fond de la mer avec des armes secrètes», promet un général iranien
    La photo de l’homme à l’origine de l’explosion à Lyon publiée
    EN CONTINU Au moins 13 blessés dans une explosion à Lyon: Macron parle d’une «attaque» (images)
    Tags:
    projet, gaz naturel liquéfié (GNL), Novatek, Yamal LNG, Total, Iamal
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik