International
URL courte
Traité FNI (137)
17760
S'abonner

La partie états-unienne a violé le Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire à plusieurs reprises depuis 1999, selon le chef de la diplomatie russe.

Les États-Unis, qui ont accusé la Russie de violations du Traité FNI avant de le quitter, ont violé les dispositions de l'accord à plusieurs reprises, a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

«Selon nos informations, les États-Unis ont commencé à violer ce traité en 1999, lorsqu'ils ont procédé à des essais de drones de combat, dont les caractéristiques coïncidaient avec celles de missiles de croisière basés au sol interdits par le Traité», a indiqué M.Lavrov lors d'une réunion avec Vladimir Poutine.

Par la suite, les Américains ont commencé à utiliser des cibles balistiques pour tester leur système de défense antimissile, rappelle le chef de la diplomatie russe. Toujours selon lui, depuis 2014, les USA déploient en Europe des systèmes de lancement Mk 41 qui peuvent également être utilisés pour tirer des missiles à moyenne portée Tomahawk.

«Il s'agit d'une violation directe du Traité. De telles installations sont déjà implantées en Roumanie et vont être installées en Pologne, ainsi qu'au Japon», a souligné le ministre russe.

D'après M.Lavrov, la Russie «mettait tout en œuvre pour sauver le Traité FNI» compte tenu de son importance pour «le maintien de la stabilité stratégique en Europe et dans le monde».

Les États-Unis sont sortis, dès samedi 2 février, du Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire (FNI) signé en 1987 par Ronald Reagan et Mikhaïl Gorbatchev. Vladimir Poutine a pour sa part annoncé que la Russie suspendait également sa participation au Traité en réponse au retrait états-unien.

Dossier:
Traité FNI (137)

Lire aussi:

Lyon instaure de nouvelles restrictions pour freiner l'épidémie de Covid-19
Une bagarre entre automobilistes tourne au drame en Seine-Saint-Denis
Nouvelle attaque dans une école maternelle en Chine – vidéo
Tags:
missiles, violations, retrait, Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire (FNI), Mk-41, Tomahawk, Vladimir Poutine, Sergueï Lavrov, Mikhaïl Gorbatchev, Ronald Reagan, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook