International
URL courte
1150
S'abonner

La chaîne de télévision turque TRT Haber a diffusé de nouvelles images de «la flotte perdue d’Hilter», découverte à proximité du littoral turc de la mer Noire.

Une nouvelle vidéo documentaire sur «la flotte perdue d'Hitler» filmée au fond de la mer Noire a été diffusée par la chaîne de télévision turque TRT Haber. Après avoir reçu les premières images des trois submersibles nazis sabordés en septembre 1944, qui ont été transmises par un écho-sondeur, la TRT Haber donne à voir des images nettes de la coque épaisse du sous-marin U-23 filmé par un plongeur à une profondeur de 50 mètres.

Selon les médias, c'est l'ingénieur marin et le plongeur Selçuk Kolay a découvert les trois sous-marins de l'Allemagne nazie envoyés par le fond.

Auparavant, il avait trouvé une carte sur laquelle était indiqué le lieu d'accostage d'un des sous-marins. Suivant les indications du plan, M.Kolay avait commencé ses recherches auxquelles la Marine turque s'est jointe plus tard. Les recherches ont pris quatre ans. L'équipe a localisé le sous-marin U-23 gisant près de la ville Agva, lorsque l'U-19 et l'U-20 ont été repérés à proximité de l'Istanbul.

Selon les chercheurs, il s'agit d'une découverte importante, car les submersibles ont été scellés avant d'être sabordés et l'intérieur devrait ainsi être resté en l'état. Les sous-marins ont été coulés en 1944 à l'approche des troupes soviétiques vers le port de Constanta, qui abritait alors la principale base navale de la Roumanie, alliée de l'Allemagne nazie.

Lire aussi:

Seul et en civil, un gendarme met en déroute une vingtaine d’individus qui tabassent un jeune
Un policier roué de coups à Paris lors de la manifestation contre la loi Sécurité globale – vidéos
Le mystérieux «monolithe de métal» en plein désert américain a disparu
Un cambrioleur s'introduit dans une maison en pleine nuit, il est neutralisé par un père de famille
Tags:
base navale, recherche, nazis, découverte, plongeurs, vidéo, sous-marin, Adolf Hitler, Istanbul, Roumanie, Turquie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook