Ecoutez Radio Sputnik
    des militaires us en Syrie (image d'illustration)

    Retrait des troupes US de Syrie: Trump dit pouvoir les y «renvoyer rapidement» si besoin

    © AFP 2019 Delil SOULEIMAN
    International
    URL courte
    13223

    Dans un entretien accordé à la chaîne CBS, le Président américain a annoncé que Washington pourrait si nécessaire «rapidement renvoyer» ses troupes en Syrie et en Afghanistan après les en avoir retirées.

    Après le retrait des forces américaines de Syrie et d’Afghanistan, les États-Unis pourraient les y «renvoyer rapidement» en cas de besoin, a déclaré Donald Trump dans une interview accordée à CBS.       

    «Savez-vous ce que nous allons faire? Nous retournerons [en Syrie et en Afghanistan, ndlr], si c'est nécessaire. Nous avons des avions très rapides, nous avons de très bons avions de transport. Nous pouvons y retourner très rapidement», a notamment indiqué le locataire de la Maison-Blanche.       

    Le 19 décembre 2018, Donald Trump a annoncé le départ le plus rapidement possible des militaires américains de Syrie, martelant que les États-Unis ne joueraient plus le rôle de «gendarme du Moyen-Orient».

    Par la suite, la porte-parole de la Maison-Blanche, Sarah Sanders, a annoncé que les États-Unis avaient commencé à retirer leurs troupes de Syrie, tout en soulignant que la victoire sur les djihadistes de Daech* ne signifiait pas la fin de la coalition antiterroriste dirigée par Washington.

    Quant à l’Afghanistan, Donald Trump a plus tôt annoncé qu’il serait prêt à en retirer les troupes américaines si des accords de paix sur le règlement de la crise dans le pays étaient obtenus.    

    *Organisation terroriste interdite en Russie

    Lire aussi:

    Un avion d'Air France reliant Moscou et Paris envoie un signal de détresse
    Qu'a dit Poutine sur les Gilets jaunes que les médias français ont omis?
    Un Boeing 757 subit de graves dommages lors d'un atterrissage d’urgence aux Açores – vidéo
    Tags:
    retrait des troupes, troupes, Donald Trump, Afghanistan, Syrie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik