Ecoutez Radio Sputnik
    Crocodile

    Des crocodiles à l’assaut de rues australiennes (images)

    CC0
    International
    URL courte
    281

    Alors qu'un déluge s'abattait sur l'État australien du Queensland, de nombreux crocodiles ont été aperçus dans les rues submergées. Les autorités municipales appellent les habitants à la plus grande prudence.

    Des inondations exceptionnelles, qui n'arrivent que «tous les cent ans», ont frappé le nord-est de l'Australie. Des crocodiles ont été repérés dans les rues submergées, relate The Townsville Bulletin.

    Les internautes, quant à eux, n'ont pas hésité à partager sur les réseaux sociaux des images prises à l'occasion.

    Le Bureau australien de la météorologie avait mis en garde, dimanche, contre de nouvelles pluies et le risque de tornades et de vents violents dans les jours à venir. Près de 20.000 habitations risquaient l'inondation si les pluies persistaient.

    Lundi, écoles et tribunaux sont restés fermés. Plus de 16.000 personnes sont actuellement sans courant, selon Emma Oliveri, porte-parole du groupe de distribution électrique Ergon Energy.

    La principale artère, reliant le nord au reste de la côte est de l'Australie, est également coupée, faisant craindre une pénurie alimentaire.

    L'Australie venait de connaître le mois de janvier le plus chaud jamais enregistré, aggravant la sécheresse dans l'intérieur est et sud du pays, alimentant ainsi les feux de forêt.

    Les chaleurs brûlantes ne sont pas rares durant l'été austral. Mais d'après les experts, le changement climatique a provoqué la hausse des températures, sur terre comme en mer, ce qui augmente le nombre de journées extrêmement chaudes et les risques d'incendies.

    Lire aussi:

    «Excusez-nous, on ignorait qu’il était invisible»: le F-117 abattu par les Serbes en 1999
    Encore un pays européen qui promet de transférer son ambassade en Israël à Jérusalem
    Ces symptômes du cancer du cerveau que les malades ignorent
    Tags:
    crocodiles, Australie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik