International
URL courte
1084
S'abonner

Alors que les rencontres pour la paix en Ukraine, qui réunissent les chefs de la diplomatie française, allemande, russe et ukrainienne, ne permettent pas de faire des progrès considérables, Hubert Védrine propose de relancer le format sans y renoncer complètement.

Il ne faudrait pas renoncer complètement au «format Normandie» conçu pour régler le conflit dans l'est de l'Ukraine, mais ce modèle devrait être relancé, estime Hubert Védrine, ancien ministre des Affaires étrangères.

Ce lundi, à Institut d'État des relations internationales de Moscou (MGIMO), l'ex-diplomate a tenu une conférence au cours de laquelle il a noté l'utilité des rencontres sur l'Ukraine organisées par les chefs de la diplomatie française, allemande, russe et ukrainienne. Or, a indiqué M.Védrine, le format Normandie n'apporte pas de solutions à tous les problèmes.

L'ancien ministre a également évalué l'état actuel des relations franco-russe, les jugeant plus mauvaises qu'après 30 ans de guerre froide.

La Russie, l'Allemagne et la France mènent avec l'Ukraine les négociations en «format Normandie» visant à trouver une issue au conflit dans le Donbass. Or, les accords de Minsk-2 pour la paix en Ukraine, signés par l'Ukraine, la France, l'Allemagne et la Russie, sont au point mort du fait que Kiev refuse de réviser le statut des républiques autoproclamées afin de trouver une solution politique au conflit.

Lire aussi:

Le monde menacé d’une crise alimentaire, alerte l'Onu
La NASA prépare une frappe sur un astéroïde fonçant vers la Terre
Près de 8.000 nouveaux cas de Covid-19 et 499 décès en France en une journée
Tags:
format Normandie, Hubert Védrine, Ukraine, Russie, Allemagne, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook