International
URL courte
17366
S'abonner

Washington exige que Varsovie renonce à coopérer avec le chinois Huawei qui rivalise avec les entreprises américaines pour le leadership dans les technologies 5G. Selon des médias, les États-Unis pourraient y contraindre la Pologne, si elle voulait toujours accueillir sur son sol un «Fort Trump». Un politique polonais en donne son avis à Sputnik.

Bien qu'il n'existe aucun rapport entre l'installation du réseau chinois 5G et le déploiement de soldats américains en Pologne, Washington utilise sa promesse de créer sur le territoire polonais, avec d'ailleurs de l'argent polonais, un «Fort Trump», comme un instrument de pression sur le gouvernement polonais, a indiqué à Sputnik l'ancien député de la Diète polonaise Andrzej Rozenek, membre de l'Alliance de la gauche démocratique (SLD), commentant l'exigence américaine de l'abandon par Varsovie de sa coopération avec le géant Huawei.

«Ce n'est pas la première fois que les États-Unis se servent de leur diplomatie très dure pour promouvoir les intérêts de leurs groupes industriels. On comprend que si elles renoncent aux services de Huawei, la Pologne ou l'Union européenne devront sans doute faire appel aux technologies américaines», a expliqué l'interlocuteur de l'agence.

Et d'espérer que dans cette situation, le gouvernement polonais ferait preuve de souveraineté et d'indépendance et ne permettrait pas qu'on exerce sur lui un tel chantage.

«En général, l'idée même d'un "Fort Trump" n'est pas bonne. Normalement, les Américains déploient leurs bases militaires de ce type dans des pays à souveraineté limitée», a rappelé le Polonais.

Selon ce dernier, on ne doit pas non plus exclure une réaction de la part de Moscou.

«À mon avis, la Pologne ferait mieux de s'appuyer sur son propre potentiel militaire et celui de l'Union européenne au lieu de faire appel aux Américains», a résumé l'interlocuteur de Sputnik.

En septembre dernier, lors d'une visite aux États-Unis, Andrzej Duda a proposé à son homologue américain d'installer en Pologne une base militaire baptisée «Fort Trump». Le Président polonais a même offert de la financer.

Lire aussi:

La France annonce la plus importante hausse de cas de Covid-19 en plus de deux mois
Didier Raoult estime que le Covid-19 est désormais l'une des maladies respiratoires les moins graves - vidéo
Perdu en mer, un jeune garçon survit en se rappelant les conseils d’un documentaire
Tags:
chantage, technologie 5G, déploiement, souveraineté, indépendance, base militaire, gouvernement polonais, Alliance de la gauche démocratique (SLD), Huawei, Diète, Sputnik, Union européenne (UE), Andrzej Rozenek, Donald Trump, Andrzej Duda, Pologne, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook