International
URL courte
10661
S'abonner

Le système russe Iskander-M sera doté à l'avenir d'un nouveau type de missiles qui assurera sa suprématie sur les systèmes de défense antiaérienne ennemis, indique une revue spécialisée du Ministère russe de la Défense.

Le complexe militaro-industriel russe continue à améliorer les qualités techniques et les capacités d'attaque du système de missiles balistique Iskander-M, lit-on dans un article du colonel Roman Spirin, président du conseil scientifique et technique de la direction générale des missiles et de l'artillerie du ministère de la Défense russe.

«Le développement des systèmes de missiles prévoit l'amélioration des capacités de combat et des caractéristiques tactiques et techniques du système de missiles Iskander-M pour assurer son fonctionnement dans tous les conditions météorologiques et pour percer sans problème la défense ennemie aussi développés que soient ses systèmes de défense antiaérien. De différentes branches du secteur militaro-technique travaillent à moderniser le système en général et à créer un nouveau type de missiles», indique l'article.

L'Iskander-M est un missile sol-sol disposant d'un appareillage électronique lui donnant à la fois la précision, une quasi-invulnérabilité à l'interception et la capacité de changer de cible ou de suivre une cible mouvante.

Son véhicule mobile de lancement porte deux missiles, chacun pouvant être tiré séparément. En vol, l'opérateur terrestre peut reconfigurer son ciblage en l'ajustant si nécessaire pour frapper des cibles mobiles telles que des rampes de lancement de missiles, des colonnes de chars ou des convois d'approvisionnement. La modification de l'Iskander-M destinée aux exportations est baptisée Iskander-E.

Lire aussi:

Covid-19: Boris Johnson transféré aux soins intensifs
Plus de 800 morts dus au Covid-19 en France en 24h - vidéo
La Russie a élaboré un schéma de traitement en cas de forme grave du Covid-19
Didier Raoult: «Il faut que l’exécutif se garde de faire de la médecine à notre place»
Tags:
Iskander-M, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook