International
URL courte
253316
S'abonner

Un ancien député néerlandais, qui avait soutenu pendant des années une campagne contre l'islam à la chambre basse du Parlement néerlandais, a annoncé s'être converti à cette religion.

Joram van Klaveren, ancien député néerlandais du PVV (Parti pour la liberté) plaidant entre autres pour une interdiction de la burqa et des minarets aux Pays-Bas, s'est converti à l'islam, relate le journal Algemeen Dagblad.

C'est en écrivant un livre contre l'islam que M.van Klaveren, a changé de conviction, transformant son ouvrage en «une réfutation des objections que les non-musulmans ont» vis-à-vis de cette religion, explique-t-il dans une interview parue mardi dans le journal NRC.

«Si tout ce que j'ai écrit jusqu'à présent est vrai, et je le pense, alors je suis un musulman de facto», déclare-t-il. Son livre, intitulé «Apostat: du christianisme à l'islam à l'heure de la terreur séculaire», sortira prochainement.

M.van Klaveren, qui a grandi dans un environnement chrétien strict, a confié à NRC chercher sa conviction religieuse «depuis longtemps». «Cela ressemble un peu à un retour religieux pour moi», a ajouté l'ancien député, après avoir annoncé lundi soir à la radio publique s'être converti à l'islam fin octobre.

C'est en 2014 qu'il a mis fin à sa collaboration avec le parti de Geert Wilders, après des commentaires controversés du chef du PVV, qui avait promis lors d'un rassemblement électoral «moins de Marocains» aux Pays-Bas. M.van Klaveren a ensuite créé son propre parti anti-islam, «Pour les Pays-Bas» (VNL), avant de se retirer de la vie politique suite à un résultat décevant aux élections législatives de 2017.

Lire aussi:

Les Bleus ont renoncé au dernier moment à mettre un genou à terre au début du match France-Allemagne et voici pourquoi
Un mariage blanc vire au mariage forcé: souhaitant être naturalisé, un Algérien est jugé pour le viol de sa «fiancée»
Un journaliste US essaie d’interrompre Vladimir Poutine, le Président russe réplique
Extension des zones à faibles émissions: vers une grogne populaire «pire» que les Gilets jaunes
Tags:
islam, Parti pour la liberté (PVV), Geert Wilders, Joram van Klaveren, Pays-Bas
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook