International
URL courte
Traité FNI (137)
12324
S'abonner

Le Président américain a déclaré mardi qu’un nouveau traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire pourrait être conclu, impliquant la Chine et d’autres pays. Dans le cas contraire, Washington dépenserait encore plus d’argent à des fins militaires.

Lors de son discours annuel sur l'état de l'Union prononcé le 5 février, le Président américain n'a pas exclu la conclusion d'un nouveau traité sur les missiles à portée intermédiaire.

«Probablement, nous pouvons négocier un autre traité, impliquant la Chine et d'autres [pays, ndlr], ou bien nous ne pouvons pas et alors nous allons dépenser beaucoup plus et être beaucoup plus novateurs que les autres», a-t-il lancé.

En expliquant la décision de Washington de se retirer du Traité FNI, Donald Trump a de nouveau accusé la Russie de la violation de cet accord.

Les États-Unis ont annoncé qu'ils cesseraient, dès le 2 février, de respecter le traité de 1987 signé avec la Russie sur les FNI. Ils se retireraient ainsi officiellement de ce pacte dans six mois, à moins que Moscou ne détruise les missiles suspectés par Washington, d'enfreindre le traité. La Russie dément toute transgression du document.

La France a «regretté d'arriver à une situation dans laquelle les États-Unis ont dû notifier leur retrait» du traité, mais s'est tout de même alignée sur les accusations américaines.

En réponse au retrait unilatéral des États-Unis, la Russie a suspendu, elle aussi, sa participation au traité, annonçait samedi le Président russe. Parallèlement, Vladimir Poutine a donné son feu vert à la création d'un missile hypersonique terrestre de moyenne portée.

Dossier:
Traité FNI (137)

Lire aussi:

«Conte dit à une Europe morte d'aller se faire foutre», divorce à l'italienne entre Rome et l'UE?
Covid 19: un cardiologue camerounais met en garde contre le traitement du professeur Raoult
Édouard Philippe prolonge le confinement pour deux semaines
La vague épidémique est «extrêment élevée» et les jours à venir vont être «difficiles», alerte Édouard Philippe
Tags:
missile, Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire (FNI), Donald Trump, Chine, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook