International
URL courte
Sommet entre Trump et Kim à Hanoï (16)
439
S'abonner

En discourant devant le Congrès, Donal Trump a annoncé qu’il allait rencontrer Kim Jong-un lors d'un sommet de deux jours les 27 et 28 février au Vietnam tout en qualifiant sa relation avec le leader nord-coréen de «bonne».

Donald Trump a annoncé mardi soir qu'il allait rencontrer de nouveau le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, lors d'un sommet de deux jours les 27 et 28 février au Vietnam, près de neuf mois après celui de Singapour.

Lors de son discours sur l'état de l'Union prononcé devant le Congrès, Trump a déclaré qu'il y avait encore beaucoup à faire pour la paix avec la Corée du Nord, tout en se félicitant des progrès accomplis depuis quinze mois, comme le rapporte Reuters.

«Si je n'avais pas été élu Président des États-Unis, nous serions aujourd'hui, selon moi, au cœur d'un conflit majeur avec la Corée du Nord», a-t-il dit.

Le Président états-unien a également estimé que sa relation avec le dirigeant nord-coréen était «bonne».

Le premier sommet américano-nord-coréen s'est déroulé le 12 juin à Singapour. Donald Trump et Kim Jong-un y ont signé un document par lequel Washington s'engage à donner des garanties de sécurité à la Corée du Nord et Pyongyang réaffirme son attachement à une «dénucléarisation complète de la péninsule coréenne». Dans le même temps, l'accord n'insiste pas sur un renoncement complet, irréversible et garanti aux armes nucléaires et sur la destruction des missiles balistiques intercontinentaux.

L'année 2018 a marqué un tournant dans l'histoire de la Corée du Nord, avec le rapprochement des deux Corées, la rencontre historique entre Kim Jong-un et Donald Trump, ainsi que la proclamation d'une voie de dénucléarisation par Pyongyang.

 

Dossier:
Sommet entre Trump et Kim à Hanoï (16)

Lire aussi:

«Je vais te venger»: la promesse de la femme du chauffeur tabassé jusqu’à la mort cérébrale à Bayonne
D’anciens tweets de Darmanin refont surface, une pétition exige sa démission
Cet homme potentiellement «dangereux» recherché par la police pour avoir enlevé ses enfants - photo
«Les gens ne veulent pas travailler»: au Canada, l’aide d’urgence, trappe à l’emploi?
Tags:
rencontre, relations bilatérales, sommet, Kim Jong-un, Donald Trump, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook