Ecoutez Radio Sputnik
    Vaccination

    Maroc: l’épidémie meurtrière de grippe porcine met les autorités sur le qui-vive

    © Sputnik . Igor Zarembo
    International
    URL courte
    1093

    Le nombre de morts de la grippe porcine au Maroc s’élève désormais à 16, a annoncé, le mardi 5 février, le porte-parole du gouvernement. Le responsable a également indiqué que 20 patients étaient totalement guéris et que 36 autres étaient toujours sous traitement.

    Le nombre de victimes de la grippe A (H1N1) au Maroc a été revu à la hausse, selon Mustapha El Khalfi, le porte-parole du gouvernement. S'exprimant le mardi 6 février devant les députés, le responsable a indiqué que 16 personnes étaient décédées, alors que 20 malades s'étaient rétablis et que 36 autres étaient toujours en soins.

    Lors de son intervention consacrée au dispositif déployé par le ministère de la Santé pour contrôler la prolifération du virus H1N1, le responsable a affirmé que compte tenu des résultats des analyses de 656 prélèvements sanguins effectués sur des personnes suspectes «il s'est avéré que la situation épidémiologique est similaire à celle enregistrée au niveau international». Il a par ailleurs affirmé «qu'un total de 148 cas ont été diagnostiqués, soit 22,6% des échantillons».

    Dans le même sens, concernant toujours ces résultats d'analyses, M.El Khalfi a souligné «que le virus de type A représentait 97,3% en comparaison avec le virus de type B». Par ailleurs, il a encore «précisé que 80,6% des virus identifiés de type A sont des H1N1».

    S'exprimant sur le renforcement du dispositif de vigilance sanitaire et de surveillance épidémiologique, le porte-parole du gouvernement marocain a rappelé qu'une campagne proactive communicative avait été lancée à l'échelle nationale. Ceci en plus de la généralisation du système d'observation épidémiologique et viral à l'ensemble des cas d'infections respiratoires aiguës durant tout le mois de janvier.

    Auparavant, le ministère marocain de la Santé avait annoncé 11 morts. Alors que 15 patients dont le test de dépistage du virus H1N1 était positif avaient guéri et que 32 autres suivaient toujours un traitement.

    Lire aussi:

    La maladie qui a tué Saint-Louis est de retour en France
    Trois Françaises mineures auraient été offertes à Epstein par Brunel en «cadeau d'anniversaire»
    Uzbin, l’embuscade qui a tout changé pour l’Armée française
    Tags:
    grippe, Mustapha El Khalfi, Maroc
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik