International
URL courte
13381
S'abonner

La rédactrice en chef de Sputnik, Margarita Simonian, a fourni une explication quant au refus du Canada d'accréditer les journalistes de Sputnik et RIA Novosti pour la rencontre du Groupe de Lima sur le Venezuela. Selon elle, c’est l’article où un auteur du média a évoqué le Canada comme le 51e État des États-Unis qui en est la raison.

L'article portant sur l'affaire Huawei selon lequel le Canada se comportait comme le 51e État des États-Unis est la raison pour laquelle Ottawa n'a pas accrédité les correspondants de Sputnik et RIA Novosti pour la rencontre du Groupe de Lima sur le Venezuela, a annoncé la rédactrice en chef de Sputnik et de RT, Margarita Simonian, dans une émission de télévision russe.

«Toute la rédaction a essayé de comprendre pendant longtemps et analysé ce qui se serait passé, quel incident aurait pu avoir lieu, et nous n'avons rien trouvé, nous ne nous sommes souvenus de rien. Probablement, ce sont des articles critiques que nous publions à l'égard de la politique extérieure du Canada, probablement, cela blesse le ministre… Le plus critique que nous avons trouvé, est [celui, ndlr] qu'avait écrit, en grande partie avec justesse, un de nos auteurs, portant sur le fait que le Canada était devenu le 51e État des États-Unis», a notamment indiqué Mme Simonian.

La rédactrice en chef de Sputnik et de RT a précisé qu'il s'agissait notamment de la situation autour de Huawei et de l'arrestation au Canada de sa directrice financière, Meng Wanzhou.

«Et nous avons donc écrit que c'est honteux, que vous vous comportez comme le 51e État des États-Unis. Et cela était le plus offensant, le plus désagréable», a souligné Margarita Simonian.

Plus tôt, le ministère canadien des Affaires étrangères avait refusé d'accréditer les journalistes de Sputnik et RIA Novosti pour la réunion du Groupe de Lima qui a eu lieu le 4 février à Ottawa. Cette rencontre visait à faire le point sur la crise au Venezuela.

Trudeau est fâché pour «le 51e État US»?
© Sputnik
Trudeau est fâché pour «le 51e État US»?

Lire aussi:

Un million de Français sont actuellement porteurs du virus, estime Olivier Véran
Le Kremlin réagit après les piques de Kadyrov contre Macron
La Turquie promet une riposte après la caricature d'Erdogan dans Charlie Hebdo
Emmanuel Macron annonce la réintroduction du confinement en France métropolitaine
Tags:
journalistes, accréditation, Huawei, chaîne de télévision russe RT, Sputnik, Margarita Simonian, Venezuela, Canada, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook