Ecoutez Radio Sputnik
    Des missiles soviétiques détruits suite à l'adoption du traité nucléaire FNI

    Traité nucléaire FNI: la Russie adresse une note aux États-Unis

    © Sputnik . Vladimir Rodionov
    International
    URL courte
    3342

    Dans une note adressée à l’ambassade des États-Unis, le ministère russe des Affaires étrangères a «catégoriquement» rejeté les accusations américaines, pour lui «dénuées de fondement», concernant son non-respect du Traité FNI. Il a de plus déclaré que la Russie avait elle aussi suspendu l'exécution de ses obligations en vertu de ce traité.

    Le 4 février, le ministère russe des Affaires étrangères a fait parvenir à l'ambassade des États-Unis une note dans laquelle il rejetait les allégations de violation par Moscou du Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire (FNI), a annoncé jeudi lors d'une conférence de presse le vice-ministre des Affaires étrangères, Sergueï Riabkov.

    «Dans la note de réponse du ministère russe des Affaires étrangères à la note américaine que nous avons envoyée à l'ambassade des États-Unis le 4 février, nous avons catégoriquement rejeté les allégations dénuées de fondement de notre non-respect du FNI», a souligné le diplomate.

    Il a également rappelé à l'ambassade des États-Unis que la Russie avait suspendu l'exécution de ses obligations en vertu du même traité jusqu'à sa réintégration par Washington ou jusqu'à son extinction.

    «De notre côté, il a été déclaré que Washington n'avait pas pris les mesures nécessaires pour éliminer ses propres violations du traité», a conclu le vice-ministre russe des Affaires étrangères.

    Le Président Trump a annoncé que la procédure de retrait des États-Unis du Traité FNI était lancée. Le secrétaire d'État, Mike Pompeo, a précisé pour sa part que Washington suspendrait la mise en œuvre de ses obligations dans le cadre du FNI à partir du 2 février.

    Précédemment, le vice-ministre russe des Affaires étrangères a annoncé que le retrait de Washington «porterait un coup extrêmement grave à un système de contrôle international des armes et de la non-prolifération des armes de destruction massive qui n'existe pas encore».

    Début décembre, Mike Pompeo a annoncé que Washington s'attendait à ce que la Russie respecte de nouveau le Traité FNI dans les 60 jours, ajoutant que si cette condition n'était pas remplie, les États-Unis sortiraient de l'accord. Moscou a déclaré à plusieurs reprises qu'il tenait les engagements pris dans le cadre du Traité FNI et qu'il avait des questions à poser à Washington.

    Lire aussi:

    Brigitte Macron déclare forfait après des huées et des sifflets au stade de Reims (vidéo)
    Les derniers mots des pilotes du Boeing 737 MAX de Lion Air révélés par les boîtes noires
    Le dernier cri de désespoir du copilote du crash du Boeing de Lion Air
    Tags:
    Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire (FNI), Donald Trump, Sergueï Riabkov, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik