Ecoutez Radio Sputnik
    Le pape François

    Le pape François donne un avant-goût de son prochain voyage au Maroc

    © REUTERS / Tony Gentile
    International
    URL courte
    588
    S'abonner

    «Ce sera un voyage très agréable», a déclaré le pape François parlant de son futur voyage au Maroc. S’exprimant devant la presse suite à la clôture de sa visite aux Émirats arabes unis, le 5 février, le souverain pontife a indiqué qu’il se rendrait dans le royaume dans l’esprit d’emboîter le pas à Jean-Paul II.

    Dans un entretien avec la presse sanctionnant sa visite aux Émirats arabes unis, le pape François a évoqué son prochain voyage au Maroc, prévu pour les 30 et 31 mars. Le souverain pontife a notamment livré son pressentiment quant à ce voyage.

    Cette fois, «ce sera un voyage très agréable», a confié le pape, tout en rappelant qu'il se rendrait à Rabat et à Casablanca pour marcher «sur les traces de saint Jean-Paul II, qui a été le premier à s'y rendre».

    Évoquant le hasard de la proximité de ses deux voyages inter-religieux aux Émirats arabes unis et au Maroc, le pape François a affirmé que «je voulais aller à Marrakech [à la Conférence des Nations unies sur les migrations, ndlr] mais il y a eu des difficultés protocolaires, et je ne pouvais pas aller à une réunion internationale sans avoir au préalable visité le pays».

    En août 1985, le roi Hassan II du Maroc a invité le pape Jean-Paul II à se rendre dans le pays. Lors de ce voyage, le souverain pontife a tenu un discours devant près de 80.000 jeunes musulmans à Casablanca.

    Le mardi 5 février, avant de quitter les Émirats arabes unis, le pape François a tenu une grand-messe en plein air, devant des responsables de différentes religions.

    Dans son discours, il a encouragé la haute autorité du pays à «poursuivre son chemin garantissant la liberté de culte» en mettant en avant l'idée d'«un carrefour entre Occident et Orient».

    Tags:
    liberté de culte, liberté de conscience, visite officielle, Pape François, Émirats Arabes Unis, Maroc
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik