Ecoutez Radio Sputnik
    Tubes pour le gazoduc Nord Stream 2 (archives)

    Opposition éphémère de Paris au Nord Stream 2: une simple fronde contre Berlin?

    © Photo. Gazprom
    International
    URL courte
    Gazoduc Nord Stream 2 (182)
    19211

    La France est en réalité intéressée par le Nord Stream 2, c’est juste un esprit de fronde qui a poussé Paris à préconiser la modification des règles énergétiques en Europe restreignant le gazoduc, estime un expert russe.

    La France et l'Allemagne sont parvenues vendredi à un accord sur la régulation du projet du gazoduc Nord Stream 2, Paris s'alignant finalement sur la position de Berlin. L'expert russe en matière énergétique Stanislav Mitrakhovitch a donné sa vision de ce conflit à la chaîne de télévision RT.

    «Il faut comprendre que la France n'a pas planifié de s'opposer de façon fondamentale au Nord Stream 2, il s'agissait de faire preuve d'un certain esprit de fronde de Paris vis-à-vis de Berlin, lié à des processus internes dans l'UE. En principe, si l'on prend ce projet séparément, la France y est intéressée car des entreprises françaises y prennent part et l'essentiel est que la société Engie y travaille. Je pense que toute cette histoire, soulevée hier par la presse, est très probablement liée aux divergences franco-allemandes sur le thème de l'UE», a-t-il indiqué.

    Les questions de ce genre doivent, selon lui, être débattues au sein du Conseil de l'UE et être adoptées à l'unanimité ou à la majorité des voix.

    «Si l'Allemagne était contre et que certains pays, comme l'Autriche, la Hongrie ou d'autres, le soutenaient, les protestations françaises se seraient noyées…», a ajouté l'expert.

    La France et l'Allemagne sont parvenues à un compromis sur le gazoduc Nord Stream 2 qui permettra à Berlin de rester le principal négociateur avec Moscou sur ce projet, selon un projet de document cité vendredi par l'AFP. Plus tard, la chancelière allemande Angela Merkel a confirmé qu'un accord avait été conclu sur Nord Stream 2.

    Dossier:
    Gazoduc Nord Stream 2 (182)

    Lire aussi:

    Deux CRS retrouvés morts en France en quelques heures
    Un avion militaire libyen armé de missiles air-sol viole l’espace aérien tunisien et atterrit en urgence – images
    «Je ne veux pas tuer 10 millions de personnes»: Trump dit qu'il pourrait gagner la guerre en Afghanistan en une semaine
    Tags:
    gazoduc, énergie, Nord Stream 2, Stanislav Mitrakhovitch, Allemagne, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik