International
URL courte
6312
S'abonner

Les relations entre l’Allemagne et la France restent amicales et stables même si le Président français a annulé sa visite à la Conférence sur la sécurité de Munich, a affirmé la chancelière allemande Angela Merkel.

La chancelière allemande Angela Merkel a déclaré que les relations entre Berlin et Paris restaient amicales et stables, malgré l'annulation de la visite d'Emmanuel Macron à la Conférence sur la sécurité de Munich, a annoncé ce vendredi le quotidien allemand Handelsblatt.

Elle a fait remarquer que les deux pays collaboraient «quotidiennement sur tous les grands dossiers européens».

«Il y aura encore beaucoup de réunions qui vous permettront de vous convaincre que l'esprit du Traité d'Aix-la-Chapelle est bien vivant», a-t-elle indiqué.

«Il y aura toujours des opportunités de déclarations communes avec le Président français», a déclaré pour sa part vendredi à Berlin le porte-parole du gouvernement allemand, Steffen Seibert, ajoutant qu'il avait été informé «il y a quelque temps» de l'annulation de la visite.

La participation conjointe d'Emmanuel Macron et Angela Merkel avait été présentée comme l'un des moments forts de la Conférence sur la sécurité. L'annulation de la visite du Président français a été annoncée dès le 1er février, l'Élysée ayant avancé par la suite que le chef de l'État ne ferait pas de déplacements internationaux jusqu'à la mi-mars pour se consacrer au grand débat national en France.

Le refroidissement des relations bilatérales avait été remarqué par le Süddeutsche Zeitung qui avait estimé que celui-ci était dû au projet de gazoduc Nord Stream 2. Toutefois, Angela Merkel a annoncé ce vendredi que les pays membres de l'Union européenne étaient arrivés «à un accord qui a été possible grâce à la collaboration étroite entre l'Allemagne et la France».

Lire aussi:

Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Diego Maradona est décédé à l'âge de 60 ans
Frappes israéliennes en Syrie: «un comportement d’État voyou»
Il faut mettre les migrants «dans des avions pour les renvoyer chez eux» plutôt que de les disperser, estime Zemmour
Tags:
relations, annulation, visite, Nord Stream 2, Conférence de Munich 2019, Handelsblatt, Süddeutsche Zeitung, Emmanuel Macron, Steffen Seibert, Angela Merkel, Aix-la-Chapelle, Munich, France, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook